Hauts-de-Seine : deux autres maires touchés par le Covid-19

Manuel Aeschlimann, le maire (LR) d’Asnières, et Pascal Pelain, son homologue (UDI) de Villeneuve-la-Garenne, se remettent du coronavirus qui les a éprouvés.

 Manuel Aeschlimann, le maire (LR) d’Asnières (Hauts-de-Seine), et Pascal Pelain, le nouveau maire (UDI) de Villeneuve-la-Garenne.
Manuel Aeschlimann, le maire (LR) d’Asnières (Hauts-de-Seine), et Pascal Pelain, le nouveau maire (UDI) de Villeneuve-la-Garenne. Le Parisien

Un gazouillis pour dire merci à ceux qui l'ont soutenu pendant l'épreuve et rien d'autre. Ce jeudi matin, un tweet de Manuel Aeschlimann, le maire (LR) d'Asnières (Hauts-de-Seine), a révélé qu'il avait contracté le Covid-19.

« Après avoir attrapé le sale virus, il y a quelques jours et passé des moments rudes et difficiles, je viens aujourd'hui vous remercier pour tous vos gentils messages d'anniversaire. Faites attention à vous et préservez vos proches », écrit-il. Contacté par « le Parisien », l'élu n'a pas souhaité s'étendre sur le sujet et se mettre en avant : « Au vu des tragédies actuelles, je préfère que chaque chose reste à sa place. »

Manuel Aeschlimann n'est pas le premier maire du département des Hauts-de-Seine à avoir été touché par le Covid. Pascal Pelain, le nouveau maire (UDI) de Villeneuve-la-Garenne, est lui aussi tombé récemment malade.

« Fin septembre, j'ai ressenti comme une mauvaise grippe, se souvient-il. J'ai été testé positif et puis, c'est tombé sur les poumons. J'ai ensuite été placé sous oxygène. J'ai heureusement pu rester chez moi, enfermé dans une pièce pendant deux semaines… » Un choc pour cet amateur de marathon.

« Chaque jour, je me disais : Demain, tu vas en mairie ! Mais c'était impossible »

« Mes proches étaient plus inquiets que moi mais honnêtement, c'est impressionnant, reconnaît-il. Chaque jour, je me disais : Demain, tu vas en mairie! Mais c'était impossible. Maintenant, ça va mais je pense aux personnes les plus fragiles. C'est vrai que, en tant qu'élus, nous sommes très exposés, même si nous ne sommes pas les seuls. » Et de conclure en rappelant la nouvelle trinité : « Gel, masque et distanciation ».

Le 8 octobre dernier, Georges Siffredi, le président (LR) du département, était lui aussi testé positif. Asymptomatique et visiblement en forme, il avait quand même pu présider la séance du conseil départemental, vendredi dernier, après une semaine de quarantaine.

Cet événement avait cependant ravivé un douloureux souvenir, après le décès de son prédécesseur, Patrick Devedjian (LR ), du Covid, le 29 mars dernier.

Egalement touché par le Covid-19, Laurent Vastel, le maire (UDI) réélu de Fontenay-aux-Roses, avait également dû être hospitalisé pour détresse respiratoire grave, le 22 mars. Il en était sorti une semaine plus tard, hors de danger.