Covid-19 : deux centres de dépistage prioritaires ouvrent dans les Hauts-de-Seine

Deux centres dédiés aux personnes disposant d’un certificat médical, aux cas contacts et à des professionnels, ouvrent à Issy-les-Moulineaux et La Défense. Avec la promesse de résultats rapides.

 Mantes, le 21 septembre. Les premiers centres de dépistage prioritaires ont ouvert le 21 septembre, comme ici celui de Mantes-la-Jolie.
Mantes, le 21 septembre. Les premiers centres de dépistage prioritaires ont ouvert le 21 septembre, comme ici celui de Mantes-la-Jolie. LP/Mehdi Gherdane

Ne plus attendre des heures de pouvoir passer un test dans un laboratoire ou un centre de dépistage du Covid-19 et ne plus attendre une semaine - voire plus - pour en avoir le résultat. C'est l'objectif des centres de dépistage et de diagnostic Covid (CDDC) ouverts par l'agence régionale de santé (ARS) dans toute l'Ile-de-France, depuis une semaine.

Les Hauts-de-Seine ouvrent cette semaine deux de ces centres dédiés aux personnes, qui doivent être testées en priorité. Le premier, géré par le laboratoire Biogroup, a ouvert ce lundi, à Issy-les-Moulineaux, 239, rue Jean-Jacques-Rousseau. Le second, géré par le même laboratoire, se trouvera à La Défense (Cnit, 2, place de La Défense), à partir de ce mardi.

« Les objectifs sont de renforcer l'offre de test en région Ile-de-France, de favoriser un diagnostic rapide pour les personnes prioritaires et de rendre accessibles le dépistage et le diagnostic de la Covid-19 », rappelle la préfecture dans un communiqué publié ce lundi.

De 24 à 36 heures en moyenne pour avoir le résultat

« L'objectif était d'accélérer les diagnostics. Sur la première semaine, la moyenne d'attente pour obtenir le résultat des tests passés dans ces centres est de 24 à 36 heures. Le défi est donc relevé de ce côté-là », salue l'ARS.

Pour obtenir ce résultat, ces CDDC sont d'accès limité. Les centres d'Issy-les-Moulineaux et de La Défense seront « réservés dans un premier temps aux publics prioritaires, âgés de plus de 6 ans, sur présentation d'un justificatif », précise la préfecture.

« Les publics prioritaires sont les personnes disposant d'une prescription médicale ; les personnes ayant eu un contact à risque avec un cas confirmé, et ayant été contactées par la CPAM ou l'ARS dans le cadre de l'enquête contact ; les professionnels de santé et professionnels assimilés exerçant à l'hôpital, dans un Ehpad ou au domicile d'une personne âgée. »

Une vingtaine de centres de dépistage et de diagnostic Covid sont ouverts dans toute l'Ile-de-France. « Ils fonctionneront tout l'hiver, précise l'agence régionale de santé. Et en cas de besoin, d'autres centres pourront être ouverts. »

Ces centres de dépistages prioritaires s'ajoutent aux tests réalisés dans les centres Covid et les laboratoires du département, ainsi qu'aux opérations ponctuelles, comme celle de ce lundi organisée par la ville de Rueil-Malmaison.

Les deux centres prioritaires de dépistages sont ouverts du lundi au samedi, de 9h30 à 15h30.