Courbevoie : une fontaine pour éclairer le square Freudenstadt

L’aménagement de ce square, à mi-chemin entre Charras et La Défense, avait divisé élus et habitants en 2017 et 2018. À l’arrivée, les avis sont toujours aussi partagés sur ce site désormais doté d’une fontaine illuminée la nuit.

 Courbevoie, ce mercredi. Le square Freudenstadt offre un nouveau visage avec une fontaine centrale mise en lumière le soir.
Courbevoie, ce mercredi. Le square Freudenstadt offre un nouveau visage avec une fontaine centrale mise en lumière le soir. LP/Florence Hubin

Mardi soir, c'était Noël avant l'heure au centre du square Freudenstadt, à Courbevoie. La nouvelle fontaine s'est animée d'une symphonie de couleurs, au son et au rythme des jets d'eau.

Cette mise en service marque la fin du réaménagement de ce parc coincé entre un gros carrefour et le chantier Eole de la gare du Cnit, dans un quartier très dense aux portes de La Défense. Un quartier, où chaque arbre compte.

En 2018, l'abattage de quelques-uns avait ainsi suscité une levée de boucliers. Il s'agissait à l'époque d'installer une conduite de canalisations pour transporter les boues du chantier Eole vers une unité de traitement sur la Seine et éviter la circulation de centaines de camions.

49 nouveaux arbres

Le square était déjà au cœur d'un projet de réaménagement controversé. Une voie de circulation venant de La Défense devait passer le long d'immeubles d'habitation. Finalement, cette option a été abandonnée. Et le square retrouvera le manège pour enfants, qui ne sera que déplacé.

LIRE AUSSI > Quais de Seine interdits à la circulation : pourquoi pas plus souvent?

Aujourd'hui, excepté les aires de jeux pour enfants encore en cours d'aménagement, le square offre son visage définitif. « On a planté de nombreux arbres », insiste Marie-Pierre Limoge (UDI), première adjointe au maire de Courbevoie. Ils sont au nombre de 49, dont des cerisiers du Japon.

« Et les pierres de la fontaine, qui recouvrent le sol, sont quand même plus pratiques pour marcher que l'herbe », fait remarquer l'élue, qui insiste sur le fait que les pierres ne sont pas jointes, justement pour favoriser le ruissellement de l'eau dans la terre. « Cela favorise une bonne gestion des eaux de pluie et aussi la surchauffe des sols », précise la mairie.

Courbevoie, ce mardi soir. Mise en lumière de la nouvelle fontaine du square Freudenstadt.DR
Courbevoie, ce mardi soir. Mise en lumière de la nouvelle fontaine du square Freudenstadt.DR  

Si l'aspect esthétique du square semble séduire de nombreux usagers, le côté pratique divise. Les assistantes maternelles, assises ce mercredi matin sur les bancs du parc, devant les poussettes chargées de bambins, sont enthousiastes : « C'est super bien, c'est beaucoup mieux qu'avant », s'exclament-elles, enchantées.

« On attend avec impatience l'ouverture des aires de jeux pour les enfants. Pour les tout-petits, il faut vraiment des espaces à eux, sinon ils se font renverser par les grands, surtout avec les vélos. »

La fontaine aussi sujette à critiques

De l'autre côté de la fontaine, un groupe de retraités prend le soleil. « C'est sûr, ça va être beau », commentent les quatre amis, quasi unanimes. « Il y a quand même trop de béton », rouspète l'un d'eux, en montrant les dalles de pierre qui recouvrent le centre du square. « Il aurait fallu planter davantage d'arbres pour faire de l'ombre l'été sur les bancs. »

La fontaine ne fait pas non plus l'unanimité. « Elle était à l'arrêt quand il faisait chaud et maintenant elle fonctionne », regrette l'un des retraités. « La fontaine prend beaucoup de place, ce n'est pas plus vert qu'avant, constate la mère d'un garçonnet de deux ans et demi. Et ça oblige à surveiller les petits pour éviter qu'ils s'approchent de l'eau. »

Les promeneurs regrettent également l'absence de poubelles, même s'ils reconnaissent qu'elles attirent parfois corneilles et rats, et de toilettes publiques pour les enfants, qui continueront à se soulager derrière les arbres…