C’est à Colombes qu’on trouve le drive le moins cher des Hauts-de-Seine

L’UFC Que Choisir vient de publier son rapport annuel sur les prix pratiqués dans la grande distribution. Dans les Hauts-de-Seine, c’est l’enseigne E. Leclerc de Colombes qui figure en tête du classement des drives les moins chers.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Colombes, lundi. Les clients du drive disposent de quatre places dans le parking.
Colombes, lundi. Les clients du drive disposent de quatre places dans le parking. LP/Lisa Debernard

Avec un panier mensuel moyen à 448 euros pour une famille, le drive du centre commercial E. Leclerc de Colombes est le moins onéreux du département, selon le bilan annuel que l'UFC Que Choisir vient de publier sur les prix dans la grande distribution. C'est quasiment 100 euros de moins que le 57 e et dernier de la liste, le U Express de Rueil-Malmaison (540 euros).

C’est à Colombes qu’on trouve le drive le moins cher des Hauts-de-Seine

« Nous sommes les moins chers », claironne d'ailleurs l'enseigne de Colombes dans l'ascenseur reliant le parking à son magasin. « Oui, effectivement, on est au courant, appuie un employé du centre. On est moins chers que les autres sans appliquer toutes les promos du magasin. »

Cette politique de bas prix est l'un des arguments qui séduit Christine, 60 ans, cliente régulière de l'enseigne et habituée du drive, ce système qui permet de récupérer avec sa voiture des courses prépayées en ligne. Retraitée, elle vient en moyenne deux fois par mois. « Cela me permet de ne pas porter ce qui est volumineux, comme la lessive ou les packs d'eau », explique-t-elle.

Ici, le retrait des marchandises se fait au sous-sol. Au fond du parking, quatre emplacements orange se distinguent des places classiques réservées à la clientèle de l'hypermarché. En plein milieu de ce lundi après-midi, les acheteurs se présentent en un petit flux régulier aux bornes.

Des prix et un service attractifs

« Je sais que les prix sont intéressants mais je ne savais pas qu'il s'agissait du moins cher », s'étonne Xavier, 61 ans, historiquement habitué à cette enseigne. Avant la pandémie, le drive ne faisait pas partie de ses habitudes « mais par les temps qui courent, c'est beaucoup plus sécurisant et puis, c'est pratique en termes de temps ».

Comme lui, les clients du magasin s'accordent majoritairement pour dire que les prix pratiqués ici sont attractifs, en comparaison avec d'autres enseignes. Pourtant, rares sont ceux à savoir qu'il s'agit du drive le moins cher de leur département. « Mais c'est une bonne chose », apprécie Laura, 27 ans, nouvelle arrivante dans le quartier.

Pour Océane, 38 ans, habitante de la ville voisine de Courbevoie, ce type de service présente néanmoins quelques inconvénients. « Il manque souvent des produits », déplore-t-elle. Ce jour-là, lors du passage de sa commande en ligne, l'ensemble des articles de son panier étaient affichés comme étant disponibles en magasin. « J'arrive et j'ai onze produits manquants », regrette la trentenaire.

Newsletter L'essentiel du 92
Un tour de l'actualité des Hauts-de-Seine et de l'IDF
Toutes les newsletters

Avec la pandémie de Covid-19, le confinement et, plus récemment, les mesures de couvre-feu, le système de drive séduit de nouveaux clients, comme Graziella, 30 ans, enseignante. « Sans ça, je n'aurais plus le temps de faire mes courses », souffle la jeune femme.

Testez les drives près de chez vous avec le comparateur

Pour réaliser cette enquête, l'UFC-Que choisir a constitué un panier de 103 produits de marques nationales et de marques de distributeurs achetés régulièrement par les consommateurs (épicerie, boissons, viandes, bio, etc.) et représentatifs de la consommation française d'une famille de quatre personnes.

Une fois par mois, les prix de ces produits sont relevés, par Internet, sur les services drives des principales enseignes de la grande distribution alimentaire (hors hard discount) : Auchan, Carrefour, Casino, Colruyt, Cora, E. Leclerc, Intermarché et Système U. En moyenne, l'UFC-Que choisir enquête 4 000 magasins drive et relève 300 000 prix.

Chaque utilisateur peut sélectionner son profil (célibataire, famille avec enfants ou couple sans enfant) et renseigne son code postal pour accéder aux supermarchés à côté de chez lui. Il peut trouver le prix du panier moyen de son magasin par rapport à ses concurrents ; le détail des prix pour les grandes marques, les marques de distributeurs et les produits bio ; et le détail des prix pour tous les rayons du magasin.