Fnac : 10 offres flash à ne pas manquer (stocks très limités)

Les French Days sont l’occasion de vous offrir des appareils en promotion sur le site de la Fnac. Suivez le guide pour faire de bonnes affaires.

Fnac : 10 offres flash à ne pas manquer
Fnac : 10 offres flash à ne pas manquer 

La rédaction du Parisien n'a pas participé à la réalisation de cet article.

Rendez-vous à la Fnac! Si vous avez un smartphone à changer, besoin d'une nouvelle télé 4K, d'un appareil photo ou encore envie d'équiper votre domicile d'accessoires connectés, c'est le moment! La Fnac participe aux French Days du 25 septembre dès sept heures du matin et ce jusqu'au 29 septembre à la même heure. Tous les rayons de l'enseigne proposeront des promotions et offres exceptionnelles. Lors de la première édition de cette année, au printemps, vous pouviez trouver un aspirateur Dyson à moins de 300 euros, une remise de 60% sur une sélection de jeux vidéo et le Google Home Mini à moitié prix. Cette opération commerciale née en 2018 est 100% made in France comme son nom l'indique… en anglais. Elle a pour objectif de « soutenir le commerce français en dehors des périodes de soldes », explique la Fnac sur son site. Alors n'hésitez pas à participer à la bonne santé des entreprises nationales… en faisant des emplettes à petits prix.

Cliquez ici pour découvrir tous les offres de la Fnac

Fnac : 10 offres flash à ne pas rater

Fnac : accès direct aux rayons

La Fnac au rendez-vous ce vendredi

Cette opération commerciale a été créée par six entreprises françaises il y a deux ans avec un double objectif : ne pas se laisser distancer par une opération commerciale venue des Etats-Unis, autrement dit par le Black Friday, et créer une « expérience client inédite, qui réponde aux nouveaux modes de consommation des Français et les familiarise encore davantage au commerce digital ». Le groupe Fnac-Darty était à l'origine du projet avec Cdiscount, Rue du Commerce, Showroomprivé, Boulanger et La Redoute. Ce groupe est né du rachat de Darty par la Fnac en 2016, mais chacun d'eux a gardé son identité malgré des synergies. La Fnac, créée en 1954 par Max Théret et André Essel, était un groupement d'achats, la Fédération nationale d'Achat des Cadres, qui voulait faire du commerce différemment et offrir à tous les publics des produits culturels moins chers. Le premier magasin de l'enseigne a ouvert ses portes en 1957. En 1980, la Fnac entre en Bourse. Elle crée son site Internet en 1999 et partage désormais son activité entre le Web et les magasins physiques.

Profitez de la nouvelle carte adhérent Fnac+

Comme de nombreuses enseignes, la Fnac dispose d'un programme de fidélisation matérialisé par une carte qui donne accès à de nombreux avantages qui deviennent très intéressants pendant des opérations promotionnelles comme les French Days. Ce programme comportait jusqu'à la fin du mois d'août dernier trois cartes. L'enseigne a revu ce système un peu complexe et propose désormais la carte Fnac+. Elle est proposée à 9,99 euros la première année, puis à 14,99 euros par an. Grâce à elle, vous profitez de 5% de remise sur de nombreux produits, de la livraison gratuite des livres, de la livraison gratuite et illimité en un jour ouvré des commandes effectuées sur les sites de la Fnac et de Darty ou en 2h chrono à partir de 40 euros d'achat sur les produits éligibles dans plus de 15 villes de France. Pratique en cette période d'achats frénétiques pour ne pas faire gonfler la note finale! Autre avantage de cette carte : une cagnotte se remplit à chacun de vos achats à la Fnac ou chez Darty. Vous pourrez bien sûr en profiter auprès des deux enseignes. Elle permet aussi de bénéficier de remises sur plus de 18 000 spectacles et de promotions auprès de plus de 70 partenaires. Cela ne vous suffit pas? Sachez que grâce à la carte Fnac+, vous pourrez jouir de quatre mois offerts sur les offres de Deezer (musique), ePresse (journaux) et Izneo (BD). De quoi se cultiver sans compter!

Certains liens sont trackés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont mentionnés à titre indicatif et sont susceptibles d'évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide