Top prénoms dans le Finistère : quelles sont les dernières tendances ?

Chaque année, l'Insee communique le nombre de bébés portant chaque prénom. Dans le Finistère, voici le palmarès des prénoms les plus donnés en 2019.

Pour aider les futurs parents à trouver l’inspiration, voici une liste des prénoms les plus donnés en 2019.
Pour aider les futurs parents à trouver l’inspiration, voici une liste des prénoms les plus donnés en 2019. Jose Luis Pelaez Inc

Des prénoms tendance, d’autres en perte de vitesse

Quels prénoms ont détrôné EMMA et LÉO, les gagnants de en 2018 dans le Finistère ?

Du côté des petites filles, le classement des 10 prénoms les plus donnés en 2019 est le suivant:

  • JADE
  • LOUISE
  • ROSE
  • ADÈLE
  • INÈS
  • LOU
  • EMMA
  • ANNA
  • LÉA
  • CAMILLE

Chez les petites filles nées en 2018, EMMA, LOUISE et JADE étaient en tête du classement.

La plus forte progression parmi les prénoms féminins en 2019 revient à AZILIZ.

Ce prénom a été attribué à 12 petites filles en 2019, contre 3 l’année précédente, ce qui représente 300% d’augmentation.

Les prénoms MYLA et NINON sont aussi en progression, respectivement de 225% et 225% sur les douze derniers mois (13 naissances et 13 naissances).

A l’inverse, les parents du Finistère se sont détournés de MANON (en baisse de -64%), ainsi que de LÉANA (-60%) et de ELINA.

Nouvelles venues, les petites AURORE

Dans le département, les 7 AURORE intègrent cette année le classement duquel elles étaient absentes en 2018.

A noter, il y a 211 fois plus de CÉLESTE dans le Finistère qu’en France (8 naissances).

Voici les 10 prénoms masculins les plus populaires dans le Finistère en 2019 :

  • LÉO
  • LUCAS
  • ARTHUR
  • RAPHAËL
  • HUGO
  • GABRIEL
  • LOUIS
  • MAËL
  • MALO
  • NATHAN

Des prénoms tendance, d’autres en perte de vitesse

La plus forte progression parmi les prénoms masculins en 2019 revient à ERWAN.

En 2019, ce prénom a été attribué à 8 petits garçons , contre 3 l’année précédente (plus 166% sur un an).

Avec une croissance de 160% sur une année, le prénom CHARLY réalise une aussi une percée (13 naissances), talonné par MOHAMED qui augmente de 133% avec 7 naissances.

A l’inverse, les parents du Finistère se sont détournés de LOÏS (en baisse de -75%), ainsi que de YANN (-66%) et de KYLIAN.

Le prénom que l’on n’attendait pas

Dans le département, les petits ULYSSE opèrent une percée avec 9 naissances.

Par ailleurs, on note la forte proportion de LOUENN dans le Finistère : 4 petits garçons, c’est 94 fois plus pour 1000 naissances qu’ailleurs en France.