Recherches en mer après la disparition signalée d’un enfant au large d’Ouessant

L’alerte a été donnée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Corsen à 15h45 par un témoin « d’un enfant emporté par une vague à proximité du phare de Creac’h sur l’île d’Ouessant ».

 Le phare du Creac’h, situé sur la côte sud-ouest de l’île d’Ouessant, près duquel une fillette aurait été emportée par une vague.
Le phare du Creac’h, situé sur la côte sud-ouest de l’île d’Ouessant, près duquel une fillette aurait été emportée par une vague.  AFP/Marcel Mochet

Secours en mer et pompiers ont lancé mercredi des recherches après la disparition, signalée par un témoin, d'un enfant emporté par une vague sur l'île d'Ouessant, a indiqué la préfecture maritime de l'Atlantique.

Mais, en raison notamment de « conditions météorologiques extrêmement dégradées », ces recherches ont été suspendues dans la soirée, selon la préfecture.

L'alerte a été donnée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Corsen à 15h45 par un témoin « d'un enfant emporté par une vague à proximité du phare de Creac'h sur l'île d'Ouessant ».

Les recherches suspendues à 19h30

Après diffusion d'un message de détresse, les secours ont entamé des recherches avec l'appui d'hélicoptères de la Marine nationale et de la Sécurité civile, de patrouilles terrestres des pompiers d'Ouessant et de bénévoles de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM).

« En raison du manque de visibilité, des conditions météorologiques extrêmement dégradées et faute d'éléments nouveaux, les autorités de la préfecture maritime de l'Atlantique ont décidé de suspendre les recherches par moyens dirigés à 19h30 », a annoncé dans un communiqué la préfecture, indiquant la présence sur la zone d'un « vent de secteur ouest force 7 - Grosse mer ».