Un motard flashé à 234 km/h sur une route limitée à 80 km/h

L’individu a été contrôlé dans une ligne droite du Doubs, sur une route départementale.

 Les gendarmes avaient pris position sur une route où les excès de vitesse sont notoires. (illustration)
Les gendarmes avaient pris position sur une route où les excès de vitesse sont notoires. (illustration) LP/Guy Gios

Il rentre dans la catégorie des très grands excès de vitesse, c'est-à-dire supérieurs à la limite autorisée de plus de 50 km/h. Mais celui-ci est particulièrement important. Un motard a été flashé dimanche à 234 km/h sur une route départementale limitée à 80 km/h, rapporte L'Est républicain.

L'infraction a été relevée à Chantrans par des gendarmes qui s'étaient positionnés au bord de cette route où les excès de vitesse sont fréquents. « C'est hors norme Je n'ai jamais vu ça hors autoroute », affirme l'un d'eux, surpris par cet excès près de trois fois supérieur à la vitesse autorisée.

Reconnaissant les faits, le conducteur âgé de 40 ans a expliqué vouloir tester sa Kawasaki en ligne droite sans penser se faire contrôler. Son engin a été saisi, son permis suspendu et il est convoqué en justice.

Ce week-end, un autre très grand excès de vitesse a été commis par un automobiliste de 21 ans. Titulaire d'un permis probatoire, France 3 explique qu'il a été flashé à 245 km/h, au lieu de 100 km/h maximum, sur un départementale à destination de Limoges (Haute-Vienne). Il faisait la course avec un autre conducteur.

En août, la mortalité sur les routes de France a diminué de 19 % par rapport au même mois de l'année 2019.