Richard Berry accusé d’inceste : sa fille Coline entendue par les enquêteurs

Coline Berry-Rojtman a affirmé sur les réseaux sociaux avoir subi des agressions sexuelles de la part de son père et acteur Richard Berry. Le 25 janvier, une enquête a été ouverte après le dépôt de sa plainte.

Richard Berry a démenti “de toutes (ses) forces et sans ambiguïté ces accusations immondes” (Photo d'illustration).
Richard Berry a démenti “de toutes (ses) forces et sans ambiguïté ces accusations immondes” (Photo d'illustration). VALERY HACHE

L’enquête se poursuit. Coline Berry-Rojtman, qui accuse d’inceste son père l’acteur Richard Berry, est arrivée jeudi matin à la brigade de protection des mineurs pour être entendue comme témoin, a indiqué à un journaliste de l’AFP son avocate, Me Karine Shebabo.

Une enquête préliminaire a été ouverte le 25 janvier après une plainte déposée par la fille aînée du comédien concernant des accusations remontant à 1984-1985. Dans sa plainte, Coline Berry-Rojtman dénonce « des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur ».

Richard Berry a démenti « de toutes (ses) forces et sans ambiguïté ces accusations immondes ». « Je n’ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline, ni avec aucun de mes enfants », a assuré l’acteur dans un long texte publié sur son compte Instagram le 2 février. Il a souligné que « les allégations (de sa fille étaient) fausses » et que son récit avait « évolué avec le temps ».

Dans le sillage de l’affaire Duhamel

Coline, née en 1976 de l’union entre Richard Berry et l’actrice Catherine Hiegel, a répondu le lendemain que sa plainte était « un acte grave, réfléchi et pondéré ». Sur le même réseau social, elle a indiqué qu’elle avait été « embrassée par son père sur la bouche avec la langue » et « a dû participer à des jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires ». « Ma narration des faits n’a jamais varié, nombre de témoignages peuvent être fournis au soutien de cette assertion, notamment au sein de ma propre famille », a-t-elle répondu.

Selon Richard Berry, les accusations d’agressions sexuelles de sa fille ont débuté il y a sept ans, lorsque sa femme était enceinte et que Coline attendait elle aussi un enfant. « Pendant des années, j’ai tenté de lui parler […] sans succès. Je m’en suis ouvert à des psychiatres, à ma famille, à mes amis », a-t-il précisé.

Coline Berry aurait, selon lui, « remanié à nouveau son récit » après la publication en janvier du livre de Camille Kouchner, « La Familia Grande », dans lequel l’auteure accuse son ancien beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir agressé sexuellement son frère jumeau lorsqu’il était adolescent. La publication de ce récit autobiographique a suscité une onde de choc et libéré la parole de victimes, notamment sur les réseaux sociaux.

 
Faits divers