Tempête Alex : des loups observés en liberté à Saint-Martin-Vésubie

Le parc Alpha, qui abrite un parc à thèmes consacré aux loups, dans la vallée de La Vésubie, a été détruit par la tempête. Selon nos informations, plusieurs bêtes ont été observés en liberté, par hélicoptère

 Après les intempéries de vendredi, le sort des animaux est en suspens, aucune autre information n’est pour l’instant donnée par les autorités.
Après les intempéries de vendredi, le sort des animaux est en suspens, aucune autre information n’est pour l’instant donnée par les autorités. AFP/Valery Hache

L'information avait été lancée sur Facebook dans la matinée par une élue locale. Elle a été confirmée au Parisien-Aujourd'hui en France par la préfecture des Alpes-Maritimes ce dimanche après-midi : le Parc Alpha, situé dans le parc naturel national du Mercantour, célèbre pour abriter plusieurs meutes de loups, a été détruit lors des intempéries de vendredi, engendrées par la tempête Alex. Le sort des animaux est en suspens, aucune autre information officiel n'est pour l'instant donnée par les autorités. La direction du site demeure injoignable. Les animaux ont pu être emportés par les courants ou ont pu s'échapper dans la nature. Selon nos informations, plusieurs loups ont été observés ce dimanche, en liberté, par un hélicoptère des secours, à proximité de Saint-Martin-Vésubie.

La réserve hébergeait trois meutes différentes : des loups blancs arctiques, des loups noirs du Canada et des loups gris d'Europe séparés entre eux dans des zones protégées par de hauts grillages. Selon le site de Saint-Martin-Vésubie, où une partie du parc à loups est située, le site abritait ces derniers temps trois meutes en semi-liberté comprenant 23 loups.

Le parc Alpha est célèbre puisque c'est ici, dans le Mercantour, qu'il a fait sa réapparition en France au début des années 1990. Ce parc proposait de nombreuses animations autour de l'animal, notamment une attraction baptisée « le temps du loup » qui permet par le biais de guérites en bois, d'observer les trois meutes, sur des espaces clôturés de végétation naturelle.

Des animations proposées par les soigneurs et les animateurs du parc permettent aussi aux visiteurs de mieux connaître les mœurs de cet animal qui suscite autant de passions. D'ailleurs, la question de la présence du loup dans le Mercantour n'a cessé de provoquer ces dernières années des mouvements de protestations des bergers et des éleveurs.