Creuse : découverte de trois corps, un possible double homicide suivi d’un suicide

L’auteur présumé, un homme de 64 ans, aurait tiré avec une carabine de calibre 12 mm sur sa mère et son épouse avant de retourner l’arme contre lui, dans la commune d’Arfeuille-Châtain,

Aucune plainte de gendarmerie ou saisine de la justice pour des violences intrafamiliales n'avait été effectuée avant le drame. (Illustration)
Aucune plainte de gendarmerie ou saisine de la justice pour des violences intrafamiliales n'avait été effectuée avant le drame. (Illustration) Jean-Baptiste Quentin

Trois membres d’une même famille ont été découverts morts dimanche dans deux maisons mitoyennes d’un bourg de la Creuse. Un homme de 64 ans, sa mère de 87 ans et son épouse de 61 ans.

Les premiers éléments pointent vers un double homicide suivi d’un suicide, a-t-on appris lundi auprès du procureur de Guéret. Selon Bruno Sauvage, l’auteur présumé aurait tiré avec une carabine de calibre 12 mm sur sa mère de 87 ans et son épouse de 61 ans avant de retourner l’arme contre lui, à Arfeuille-Châtain, petite commune de 200 habitants dans l’est de la Creuse, près d’Aubusson.

Deux textes retrouvés dans la maison

Deux écrits laissés dans le domicile familial par l’auteur présumé accréditent cette hypothèse, d’après le procureur de Guéret, confirmant des propos tenus au quotidien La Montagne.

Le couple d’agriculteurs habitait dans une maison et l’octogénaire dans l’autre. Leurs corps ont été découverts dimanche matin par un infirmier venu prodiguer des soins. Selon France 3, l’épouse était en retraite depuis deux ans tandis que son mari exerçait encore quelques heures par semaine dans le domaine qu’il avait commencé à mettre en location.

L’auteur présumé n’avait pas d’antécédents judiciaires, selon le procureur. Aucune plainte de gendarmerie ou saisine de la justice pour des violences intrafamiliales n’avait été effectuée avant le drame. Une enquête pour homicide a été ouverte et confiée à la brigade de recherches départementale de Guéret. Des résultats d’autopsie sont attendus d’ici mercredi.