Californie : à 14 ans, il prend le volant pour échapper aux flammes

Pour échapper à l’incendie Creek Fire qui a ravagé 70000 hectares en Californie, un jeune de 14 ans a parcouru 50 kilomètres avec un gros SUV Chevrolet.

 Pour fuir l’incendie, l’adolescent a été obligé de conduire sur des petites routes pendant une cinquantaine de kilomètres.
Pour fuir l’incendie, l’adolescent a été obligé de conduire sur des petites routes pendant une cinquantaine de kilomètres. AFP

Depuis deux jours, la famille de Ruben Navarrete avait reçu l'ordre de préparer ses affaires et de se tenir prête à évacuer Cold Springs Rancheria, une petite réserve indienne menacée par l'incendie Creek Fire qui a déjà dévasté 70 000 hectares en Californie aux Etats-Unis.

Pour évacuer la famille avec des cousins et un enfant en fauteuil roulant, trois véhicules sont nécessaires. Mais seul, l'oncle de Ruben et sa femme Jamie ont le permis de conduire…

Quand l'ordre est donné d'abandonner les lieux, la seule solution dans la panique est de laisser un volant au plus âgé des enfants. Jamie se place en tête avec sa camionnette, Ruben qui se retrouve sur le siège du pilote passe en numéro 2 et son oncle Joshua ferme le convoi avec un pick-up.

« C'est comme un jeu vidéo, Ruben »

« J'étais un peu sous le choc. Je pensais que je ne pourrais pas y arriver. Mais Dieu m'a donné la force de le faire », explique l'adolescent, qui n'avait pratiquement jamais conduit sauf pour faire une fois le tour de la propriété. Pour le rassurer, son oncle lui lance avant de partir : « C'est comme un jeu vidéo, Ruben »…

Pendant ce trajet, l'adolescent qui va rentrer en 4e raconte avoir eu peur. Les flammes « étaient derrière nous, raconte-t-il. Je ne voulais même pas regarder parce que je voulais rester concentré, je ne voulais pas faire d'accident ou autre. Mais si on regardait à la fenêtre, on voyait le vide en bas de la colline, se souvient-il. La route était longue… Je crois que ce n'est qu'à mi-chemin que j'ai commencé à me sentir plus à l'aise. »

Une fuite qui ressemble à un exploit tant la situation était impressionnante. « C'était incroyable, je n'avais jamais vu des flammes aussi hautes », raconte Stan Jordan, un chauffeur de poids lourd expérimenté qui a fui par les mêmes routes au volant du camping-car où il vit depuis novembre dernier.

Au terme de cette expédition d'une cinquantaine de kilomètres, la famille de Ruben a été logée en urgence dans un hôtel pour au moins dix jours. La famille, qui ne sait pas si sa maison a été détruite, espère pourtant retourner rapidement dans les collines.

AFP
AFP  

« Ma maison me manque beaucoup », lance Jamie. Ruben, lui, a pris de l'assurance et se dit déjà prêt à faire le chemin du retour au volant.

VIDÉO. Incendies en Californie : « La situation est de plus en plus catastrophique »