Aveyron : un poney tué et mutilé dans son enclos

La ponette, âgée de sept ans, présente des traces de lacération. Un appel à témoins a été lancé.

 Illustration. Un peu partout en France, l’angoisse gagne les éleveurs.
Illustration. Un peu partout en France, l’angoisse gagne les éleveurs. LP/Esteban Pinel

Après un poney retrouvé samedi tué d'une balle dans la tête dans le Tarn, une ponette de 7 ans a été découverte morte et mutilée dans son enclos à Aubin, au hameau de Ruffies, près de Decazeville (Aveyron), révèle La Dépêche du Midi.

Le corps de l'équidé présente des traces de coups à l'arme blanche au niveau du ventre, dont l'un lui aurait sectionné l'artère fémorale, selon France Bleu Occitanie. Des lacérations ont en outre été constatées sur la vulve de la ponette. « C'est affreux, elle était d'une grande douceur », a témoigné dans le quotidien régional Julien, l'éleveur, qui a alerté le commissariat de Decazeville.

Appel à témoins

Dans le pré, se trouvaient une autre ponette et un poulain, mais ils n'ont pas été blessés. Un appel à témoins a été lancé : toute personne qui a pu observer une présence inhabituelle dans le secteur, dans la nuit de dimanche à lundi, est priée de contacter le commissariat de Decazeville.

Depuis le mois d'août, des faits de mutilation principalement de chevaux ont été signalés un peu partout sur le territoire. Environ 200 enquêtes ont été ouvertes mais seulement une trentaine de cas sont considérés comme des actes avec une intervention humaine, selon la gendarmerie.