Attentat de Nice : deux nouvelles gardes à vue, six personnes entendues au total

L’assaillant lui n’a toujours pas pu être entendu en raison de son état. Il est toujours hospitalisé.

 Nice (Alpes-Maritimes), le 31 octobre. Des habitants rendent hommage aux trois victimes devant la basilique Notre-Dame de l’Assomption.
Nice (Alpes-Maritimes), le 31 octobre. Des habitants rendent hommage aux trois victimes devant la basilique Notre-Dame de l’Assomption.  AFP/Valery HACHE

L' enquête sur l'attentat de Nice, où trois personnes ont été tuées, progresse. La police cherche toujours à déterminer avec quelles personnes l'assaillant Brahim A., toujours hospitalisé dans un état grave, a été en contact. Deux nouveaux hommes ont été mis en garde à vue samedi en fin d'après-midi, selon nos informations. Au total, ce sont désormais six personnes qui sont entendues.

Les deux nouveaux gardés à vue, âgés de 63 et 25 ans et de nationalité algérienne, se trouvaient au domicile de l'homme interpellé un peu plus tôt samedi à Grasse (Alpes-Maritimes). Ce dernier, un ressortissant tunisien de 29 ans, est soupçonné d'avoir côtoyé l'assaillant.

Arrivé à Nice le 27 octobre

Trois autres suspects étaient toujours en garde à vue dimanche : un homme de 47 ans, arrêté jeudi soir après avoir été vu aux côtés de l'agresseur sur des images de vidéosurveillance la veille de l'attaque, et un individu de 35 ans, interpellé vendredi à Nice pour avoir été en contact avec Brahim A. Le cousin du deuxième suspect, âgé de 33 ans, présent à son domicile au moment d'une perquisition des policiers, a aussi été arrêté.

Brahim A. lui n'a toujours pas pu être entendu, en raison de son état. Grâce notamment à l'analyse de ses téléphones et des caméras de vidéosurveillance de Nice, les enquêteurs ont pu déterminer qu'il était arrivé dans la ville le 27 octobre en fin de journée en provenance d'Italie. Soit un peu plus de 24 heures avant le massacre au couteau dans l'église.

Les trois victimes sont deux fidèles, Nadine Devillers, 60 ans, et Simone Barreto Silva, 44 ans, et le sacristain Vincent Loquès, 54 ans.