Andorre : un chef d’entreprise français tué en par un ex-employé

Le meurtrier présumé a lui-même alerté les policiers après avoir mis le feu à l’appartement de la victime, de la commune d’Encamp.

 Encamp, la commune où s’est joué le drame, se trouve à quelques kilomètres d’Andorre-la-Vieille (Photo d’illustration).
Encamp, la commune où s’est joué le drame, se trouve à quelques kilomètres d’Andorre-la-Vieille (Photo d’illustration). AFP/Rémy Gadlada

Un chef d'entreprise français a été tué dans son appartement en Andorre, dans la nuit de dimanche à lundi, par un ancien employé, a-t-on appris de source policière. Selon le Diari d'Andorra, l'homme, âgé de 56 ans, aurait été frappé avec un objet contondant, peut-être un marteau.

Le meurtrier présumé, un ressortissant togolais de 31 ans, a lui-même alerté les policiers après avoir mis le feu à l'appartement, situé dans un complexe résidentiel de la commune d'Encamp. Il s'est rendu et a reconnu sa culpabilité.

La femme et la fille de la victime ont pu échapper à l'incendie

L'entrepreneur a été tué alors que sa fille de 12 ans et sa femme se trouvaient aussi dans l'appartement. Cette dernière, toujours selon le Diari d'Andorra, aurait été aspergée d'un liquide. Cette dernière et sa fille, un des enfants de la victime, ont pu échapper à l'incendie.

Les enquêteurs cherchaient à établir lundi ce qui avait pu opposer l'ex-employé et son ancien patron, qui dirigeait une entreprise de services informatiques.