Alpes : un célèbre alpiniste italien meurt dans une avalanche

L’intrépide alpiniste, connu pour avoir notamment vaincu un des plus hauts sommets de l’Himalaya, a été retrouvé mort après une avalanche dans les Alpes italiennes.

 Carlo Alberto Cimenti, surnommé « Cala », était âgé de 45 ans.
Carlo Alberto Cimenti, surnommé « Cala », était âgé de 45 ans. Facebook/Cala Cimenti Cmenexperience

Il était connu pour ses impressionnants exploits aux plus hauts sommets du monde. Un célèbre alpiniste italien, Carlo Alberto Cimenti, âgé de 45 ans, est mort lundi avec un ami dans une avalanche à Sestrières, dans le nord-ouest de l'Italie, a rapporté la presse italienne.

Carlo Alberto Cimenti, surnommé « Cala », et son ami Patrick Negro, ont été retrouvés morts sous deux mètres de neige, ont annoncé des secouristes à la presse.

Le signal du système de détection de victimes d'avalanches (DVA) de l'alpiniste avait été repéré dans la zone de la montagne Cima del Bosco, selon La Stampa. L'alerte avait été lancée par des proches des alpinistes, inquiets de ne pas avoir vu les deux amis rentrer de leur excursion.

« Trahi » par une montagne qu'il connaissait

Les fans de l'intrépide alpiniste ont posté des messages d'adieu sur la page Facebook de la compagnie d'escalade de « Cala » Cimenti, qui avait encore publié dimanche des selfies de lui-même, souriant, faisant du hors-piste en solitaire.

Oggi mi sono dilettato in una nuova tipologia di selfie: i selfie in movimento :-), ispirato da uno scenario sempre...

Posted by Cala Cimenti Cmenexperience on Sunday, February 7, 2021

« Un grand regret, j'ai suivi vos exploits avec admiration », peut-on lire en commentaire sous la publication. « Je me souviens encore de ta simplicité et de ton sourire, j'ai fini ton livre ces derniers jours, je te chercherai dans les bois et parmi les sommets », ajoute un autre fan.

« J'ai suivi votre parcours heure par heure sur le Nanga cet été, puis le sauvetage du partenaire que vous avez ensuite fait, vous étiez une personne formidable avec une belle âme, mes condoléances sincères à votre famille », confie encore un autre internaute.

En 2019, Carlo Alberto Cimenti avait en effet grimpé en haut du Nanga Parbat, l'un des plus hauts sommets du monde (plus de 8 000 mètres), dans la chaîne de l'Himalaya, réputé pour sa difficulté extrême.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

A l'été 2019, il avait aussi participé au sauvetage dramatique d'un compagnon d'ascension italien, qui avait chuté sur une montagne du nord du Pakistan et était grièvement blessé à 6 300 mètres d'altitude.

L'homme, qui avait atteint des sommets dangereux dans le monde, a finalement été « trahi » par une « montagne de chez lui, connue et escaladée mille fois », lit-on dans le journal italien La Stampa, qui salue la mémoire d'un « des alpinistes professionnels les plus connus au monde ».