Meurtre de Victorine : le suspect visé par une nouvelle plainte pour viol

Selon nos informations, une jeune femme qui accuse de viol Ludovic Bertin, le meurtrier présumé de la jeune Victorine Dartois, aurait été agressée au cours d’une soirée en 2018. Elle a déposé plainte après avoir reconnu son agresseur dans la presse.

 La jeune femme a déposé plainte avoir après découvert des photos de Ludovic Bertin au moment de son arrestation après la mort de Victorine.
La jeune femme a déposé plainte avoir après découvert des photos de Ludovic Bertin au moment de son arrestation après la mort de Victorine. DR.

Le parcours criminel de Ludovic Bertin est-il plus chargé que ce que pensaient jusque-là les enquêteurs? Le jeune homme de 25 ans déjà mis en examen pour le meurtre et la tentative de viol de Victorine Dartois, disparue le samedi 26 septembre à Villefontaine (Isère) et retrouvée morte trois jours plus tard, a été extrait de prison ce mardi matin et placé en garde à vue par les gendarmes de la section de recherche (SR) de Grenoble. Il est actuellement entendu pour des « faits de viol qui auraient été commis en 2018 », a annoncé ce matin le parquet de Grenoble.

Selon nos informations, une jeune fille âgée de 20 ans a récemment déposé plainte en octobre 2020 contre le meurtrier présumé de Victorine Dartois pour des faits commis en 2018. Des faits qui n'auraient rien à voir, en termes de mode opératoire, avec l'agression mortelle de la jeune fille de Villefontaine, agressée en pleine rue alors qu'elle rentrait chez ses parents à pieds après avoir manqué son bus. Selon des sources concordantes l'agression relatée par cette nouvelle plaignante, aurait eu lieu au cours d'une soirée arrosée organisée à quelques kilomètres de Villefontaine et à laquelle participait Ludovic Bertin. Dans ce cadre, elle aurait été agressée sexuellement par le jeune homme de 25 ans. Elle n'avait pas signalé ces faits à l'époque.

Finalement, quelques jours après l'interpellation de Ludovic Bertin dans le cadre de l'affaire Victorine Dartois, la jeune femme se présente dans une gendarmerie. Depuis plusieurs jours, le visage du meurtrier présumé de la jeune étudiante de 18 ans s'affiche dans la presse et à la télévision. Sur ces images, elle reconnaît formellement l'homme qui l'aurait agressée deux ans plus tôt et décide de déposer plainte. « Après le meurtre de Victorine Dartois, elle a ressenti une forme de culpabilité de ne pas avoir signalé les faits en 2018 », souligne une source proche de l'enquête.

Des participants de la soirée entendus

Depuis plusieurs semaines, les enquêteurs de la SR de Grenoble travaillent donc sur le déroulé de cette soirée. Selon nos informations, avant de placer Ludovic Bertin en garde à vue, ils ont tenté de retracer le déroulé de la soirée organisée dans le Rhône afin de confirmer la présence du suspect et ont mené des auditions de plusieurs participants.

Lors de sa garde à vue dans le cadre de l'affaire Victorine Dartois, Ludovic Bertin avait expliqué avoir croisé la jeune femme lors d'un footing alors que l'étudiante en BTS communication rentrait au domicile familial à pied. Après une bousculade involontaire, puis une dispute, il aurait « paniqué » et « serré le cou » de l'étudiante avant de déposer son corps inanimé dans un torrent. Il avait en revanche nié tout mobile sexuel, même si la jeune Victorine avait été découverte partiellement dévêtue. Il a été mis en examen le 15 octobre 2020 puis incarcéré.

Connu de la justice notamment pour des affaires de stupéfiants, Ludovic Bertin, né dans le Rhône, et décrit comme un « petit délinquant local », était marié et père d'un enfant. Il travaillait dans une société de transports, vivait dans la même commune que Victorine, mais ne la connaissait pas.

A 15 heures, ce mardi, la garde à vue de Ludovic Bertin a été levée. Il a fait usage de son droite au silence. Un réquisitoire supplétif pour viol sera pris par le parquet de Grenoble.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

VIDÉO. Grande émotion pour les obsèques de Victorine