Aérosols et cigarette : quatre jeunes filles blessées après l’explosion de leur voiture

Les jeunes filles avaient inhalé le gaz d’aérosols avant d’allumer une cigarette, entraînant l’accident. Elles s’en sortent bien.

 Les sapeurs pompiers d’Oyonnax ont porté secours aux quatre victimes après l’explosion de la voiture.
Les sapeurs pompiers d’Oyonnax ont porté secours aux quatre victimes après l’explosion de la voiture.  LP/ Arnaud Journois

Spectaculaire accident dans l'Ain, qui aurait pu virer au drame. Vider des aérosols pour en inhaler le gaz, vitres fermées, avant d'allumer une cigarette : c'est la mauvaise idée qu'ont eue quatre jeunes filles, blessées dans l'explosion de leur voiture mercredi soir dans l'Ain.

« Nous avons entendu un grand bruit », témoigne un salarié d'une enseigne située à proximité, auprès du quotidien régional Le Progrès. Âgées de 16 à 25 ans, ces habitantes d'Arbent, près d'Oyonnax, ont été hospitalisées à Lyon, selon le parquet de Bourg-en-Bresse, confirmant des informations du quotidien régional Le Progrès et de France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Sorties jeudi, elles n'ont pas encore pu être entendues mais la découverte de bombes d'aérosols et de ballons gonflables a déjà mis les enquêteurs sur la piste d'un jeu qui a mal tourné : de quoi faire exploser l'habitacle de leur voiture et d'endommager un véhicule stationné à côté. « Au final, elles s'en tirent bien », a souligné le parquet.