Viry-Chatillon : l’auteur des coups de couteau sur son ex-compagne enceinte et son bébé a été interpellé

Il avait agressé sa victime samedi soir à l’hôtel social où elle logeait, à Viry-Chatillon. Retrouvé au foyer Adoma de Massy dimanche, l’agresseur a été écroué pour tentative d’assassinat ce mardi.

 Viry-Chatillon, dimanche 11 octobre 2020. Samedi soir, une femme et son bébé ont été agressés par l’ex conjoint de la victime.
Viry-Chatillon, dimanche 11 octobre 2020. Samedi soir, une femme et son bébé ont été agressés par l’ex conjoint de la victime. LP/Nolwenn Cosson

Il errait simplement sur un banc du parc du foyer Adoma de Massy, au lendemain d' une violente agression commise sur son ex-compagne enceinte, son bébé âgé de quelques mois et une voisine. Un Marocain de 29 ans a été interpellé ce dimanche puis placé en garde à vue au commissariat de Juvisy-sur-Orge à la mi-journée.

Ce mardi, « il a été déferré puis placé en détention provisoire en vue de l'ouverture d'une information judiciaire pour tentative d'assassinat sur son ex-compagne et leur bébé, et tentative d'homicide sur la voisine », indique le parquet d'Evry-Courcouronnes.

Cet homme est soupçonné, samedi soir, de s'être rendu à l'hôtel social qui jouxte le restaurant « Le rendez-vous des pêcheurs », sur les quais de Seine de Viry-Chatillon. Arrivé à l'appartement de son ex-compagne, qui attend un enfant, il lui a asséné plusieurs coups de couteau. Gravement blessée, elle a été transportée d'urgence à l'hôpital. Son pronostic vital, un temps engagé, ne l'est plus.

Déjà condamné pour des menaces de mort

Lors de l'agression, elle tenait dans les bras le bébé du couple, âgé de moins d'un an. Le nourrisson a été légèrement blessé. Une voisine de l'appartement de la victime a également été touchée, sans gravité.

Entendu par les enquêteurs, l'homme a livré une identité pour laquelle il n'a jamais eu affaire à la justice. « En réalité, il est connu sous une autre identité pour laquelle il a été condamné à de la prison ferme pour menaces de mort et vol aggravé », confie une source proche de l'enquête. L'auteur présumé des faits est un sans domicile fixe, sans emploi et en situation irrégulière sur le territoire français.

« Il reconnaît avoir porté les coups de couteau à son ex-compagne, mais uniquement pour se défendre, ajoute une source proche de l'enquête. En revanche, il nie catégoriquement en avoir porté à l'enfant et à la voisine ».