Vigneux-sur-Seine : une femme enceinte de quatre mois échange des coups avec son époux

Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi. Tous deux sont poursuivis pour violences réciproques.

 Illustration. L’enquête des policiers de Draveil a permis d’établir qu’il s’agissait de violences réciproques.
Illustration. L’enquête des policiers de Draveil a permis d’établir qu’il s’agissait de violences réciproques. LP/Olivier Boitet

Une histoire de téléphone cassé et des coups qui pleuvent entre un homme et sa compagne. C'est l'affaire que les policiers du commissariat de Draveil ont dû démêler dans la nuit de mardi à mercredi. Les faits se sont déroulés dans un appartement de l'allée Colette à Vigneux-sur-Seine, une artère sans issue débouchant sur l'avenue Henri-Barbusse. Il est peu après 23 heures quand une patrouille est dépêchée sur place.

LIRE AUSSI > Le diplomate interpellé pour violences conjugales en Essonne ressort libre

Le conjoint, âgé de 23 ans, est d'abord interpellé par les agents pour avoir frappé son épouse au visage mais aussi au niveau du ventre alors qu'elle est enceinte de 4 mois... Dans un premier temps, la femme, également âgée de 23 ans est transporté pour subir des examens au centre hospitalier de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).

Elle refuse de déposer plainte

Entendue, elle refuse de déposer plainte. Dans les heures qui suivent, les auditions permettent d'orienter les policiers sur un autre scénario à savoir un échange des coups entre les deux époux.

La jeune femme a également eu la main leste sur son mari. Le parquet d'Evry-Courcouronnes a donc décidé de poursuivre le couple, jusqu'alors inconnu de la justice, pour des violences réciproques devant le tribunal correctionnel. En attendant, ils ont décidé de continuer à vivre ensemble.