Saint-Pierre-du-Perray : la ville se dote de 14 caméras et d’un centre de vidéosurveillance

Le centre de supervision urbain vient d’être inauguré. Dix-neuf nouvelles caméras viendront s’ajouter au quatorze existantes.

 Saint-Pierre-du-Perray. Le nouveau centre de supervision urbain est officiellement opérationnel depuis ce jeudi.
Saint-Pierre-du-Perray. Le nouveau centre de supervision urbain est officiellement opérationnel depuis ce jeudi. Mairie

La commune de Saint-Pierre-du-Perray, 11 000 habitants, vient de rejoindre le club des villes ayant recours à la vidéosurveillance. Quatorze caméras surveillent désormais les entrées et sorties de ville et sont reliées à un centre de supervision urbain (CSU), officiellement en service, sur autorisation préfectorale, depuis ce jeudi.

« C'était attendu, affirme Dominique Vérots (SE), élu maire cette année. Il y a eu des caméras entre 2010 et 2014, mais il n'y avait pas de CSU et elles ont rapidement été dépassées techniquement », rappelle l'élu. « Le contrat avait été passé par l'ancienne municipalité pour un montant de 420 000 euros, avec des subventions du département et de l'agglomération Grand Paris Sud. Il était signé, mais pas réalisé. Nous avons donc pressé la société pour qu'il soit opérationnel en trois mois et revu les emplacements des caméras pour les positionner à des endroits plus stratégiques. »

Dix-neuf nouvelles caméras viendront s'ajouter aux quatorze actuelles d'ici mars 2021, annonce le maire. Tous les effectifs de la police municipale, ils sont actuellement sept, ont été formés pour se servir du CSU et de ses caméras dernier cri et pivotantes. Les gendarmes peuvent également y avoir recours. « Nous visons particulièrement les vols de voitures et les dépôts d'encombrants », précise Dominique Vérots, qui envisage par ailleurs d'augmenter les effectifs de la police municipale, « au moins un par an, dans la mesure où la population de la commune est appelée à croître ».