Procès de l’affaire des viols en forêt de Sénart : un psychologue aux abonnés absents

Pierre Leclair a écrit en 2001 un livre dans lequel il évoque les viols et agressions sexuelles commis en forêt de Sénart. Il dit même à l’époque qu’un suspect a été interpellé… Il était convoqué ce vendredi mais ne s’est pas présenté.

 le violeur presume de la foret de Senart qui est jugé aurait fait une trentaine de victimes.
le violeur presume de la foret de Senart qui est jugé aurait fait une trentaine de victimes. F.L./Le Parisien

Qui est Mokhtar ? C'est la question que la défense d'Aïssa Z., jugé depuis mardi pour les viols de la forêt de Sénart, aurait souhaité poser à Pierre Leclair qui dans un livre paru en 2001 relate qu'un certain Mokhtar a été interpellé pour les viols aujourd'hui imputés à l'accusé. Mais le psychologue ne s'est pas présenté devant la salle des témoins de la cour d'assises de l'Essonne ce vendredi où il était attendu pour 10 h 30.

LIRE AUSSI > Procès de l'affaire des viols en forêt de Sénart : l'ADN au cœur des débats

Peu avant le début du procès, il avait adressé un courrier pour expliquer que compte tenu de son âge - 73 ans - il était une personne à risque vis-à-vis de l'épidémie de Covid-19 et qu'il ne souhaitait pas se retrouver dans une salle d'audience fermée et encore moins prendre les transports pour y arriver.

Livre du psychologue Pierre Leclair, qui n'a pas répondu à la convocation de la cour d'assises chargée de juger le violeur présumé de la forêt de Sénart/DR
Livre du psychologue Pierre Leclair, qui n'a pas répondu à la convocation de la cour d'assises chargée de juger le violeur présumé de la forêt de Sénart/DR  

« Il emportait des dossiers (de la PJ, NDLR) chez lui pour écrire des livres »

Me Gabriel Dumenil, l'avocat d'Aïssa Z. a néanmoins insisté pour que le psychologue vienne s'expliquer sur ses écrits. Devant la juge d'instruction, il avait expliqué qu'il avait romancé le passage en question dans son livre « Cinq profils, enquêtes criminelles », par ailleurs préfacé par Stéphane Bourgoin, profiler qui a depuis avoué qu'il avait menti sur son expérience.

« Pierre Leclair a été le premier psychologue à intégrer la police judiciaire, a expliqué à la barre jeudi la journaliste Patricia Tourancheau, citée pour son travail sur les profilers. Il n'y est resté que deux ans parce qu'il emportait des dossiers chez lui pour écrire des livres ».

Il sera reconvoqué

Dans « Cinq profils », le psychologue raconte que Mokhtar a été interpellé grâce à des analyses réalisées dans un village après l'agression sexuelle d'une fillette. Son ADN n'a pas matché concernant ces faits mais les gendarmes l'auraient comparé à celui du violeur de la forêt de Sénart. Une comparaison cette fois-ci positive.

Leclair livre ensuite un certain nombre de détails : l'homme est stérile, de petite taille et il est aide cuisinier dans un hôpital psychiatrique. En note de bas de page à la fin du chapitre, Pierre Leclair ajoute même : « J'ai longtemps hésité à exposer cette affaire dont la relecture, l'analyse me semblait quelque peu insatisfaisante […] Elle me paraissait dans le même temps fortement éclairante quant aux erreurs que l'on peut commettre lorsque l'analyse des témoignages est trop tardive ».

La cour a prévu de reconvoquer le psychologue à une nouvelle date.