Epinay-sous-Sénart : ces élèves sont déjà de retour au collège

Dans le cadre du dispositif « Collège ouvert », une quinzaine d’adolescents ont retrouvé le chemin de leur établissement, une semaine avant la rentrée officielle.

 Epinay-sous-Sénart, 25 août 2020. Une quinzaine d’élèves participent cette semaine au dispositif Collège Ouvert.
Epinay-sous-Sénart, 25 août 2020. Une quinzaine d’élèves participent cette semaine au dispositif Collège Ouvert. LP/Laurent Degradi

Ils ont effectué leur rentrée quelques jours avant leurs petits camarades. Une quinzaine d'élèves du collège La Vallée d'Epinay-sous-Sénart participent toute cette semaine au dispositif « collège ouvert » mis en place par leur établissement.

LIRE AUSSI > Essonne : les vacances d'été s'annoncent studieuses et ludiques pour les jeunes

Au programme pour ces volontaires, en grande majorité des élèves de 6e et 5e, des ateliers thématiques animés par des enseignants de l'établissement et quelques intervenants extérieurs. L'occasion de regoûter aux maths, à l'histoire-géo, à la physique ou au sport par petits groupes de 4 à 6 élèves à travers la construction d'un scénario de court-métrage tourné tout au long de cette semaine.

Epinay-sous-Sénart, 25 août 2020. Les élèves tournent un court-métrage qui sera projeté vendredi. LP/Laurent Degradi
Epinay-sous-Sénart, 25 août 2020. Les élèves tournent un court-métrage qui sera projeté vendredi. LP/Laurent Degradi  

« Le film dont les élèves sont les acteurs et scénaristes sera diffusé vendredi dans l'auditorium du lycée Maurice-Eliot voisin, indique Marie-Christine Goy, la principale du collège La Vallée. Nous ne sommes pas là sur des cours de rattrapage à proprement parler. Il s'agit plutôt de reprendre ses marques avec le collège, de retrouver les profs et camarades après de longues semaines de confinement et deux mois de vacances. »

Les élèves tournent un court-métrage

Laura, 12 ans, entrera en classe de 5e la semaine prochaine. La jeune fille fait partie des volontaires pour ce retour anticipé en classe et ne cache pas sa satisfaction. « Pendant le confinement, il n'était pas facile de suivre les cours en ligne. Certains élèves avaient des problèmes de connexion Internet. J'avais hâte de revenir au collège et retrouver des cours normaux », assure-t-elle. « On préfère porter un masque et revenir en classe », reprend un de ses camarades. « J'ai peur d'avoir pris du retard pendant le confinement. On verra bien à la rentrée. »

Conscients des craintes formulées par les élèves, les enseignants ont prévu de s'adapter. « Dès les premières journées de classe, nous poserons des questions aux élèves et on procédera à des évaluations, assure ainsi un prof d'histoire du collège La Vallée. Avec mes collègues, nous avons discuté de la possibilité de créer des livrets pour les vacances de la Toussaint et de Noël afin de synthétiser les connaissances et aider à la remise à niveau pour ceux qui en auraient besoin. »

Au collège La Vallée, le confinement a resserré les liens entre les familles et le personnel enseignant. C'est en tout cas ce qu'assure la cheffe d'établissement. « Les échanges entre le collège, les élèves et leurs parents n'ont jamais cessé malgré les cours à distance, confie Marie-Christine Goy. Il y a eu très peu d'élèves décrocheurs. Et aujourd'hui, nous les sentons très demandeurs d'un retour en classe malgré les contraintes sanitaires qui seront imposées. »