«Ça a été fulgurant» : une école maternelle en Essonne fermée à cause d’une épidémie de gastro

Les enfants de l’école Victor-Duruy à Montgeron (Essonne) présentaient des symptômes s’apparentant à une gastro-entérite. Plusieurs dizaines d’élèves, sur 180 au total, ont été touchés. L’établissement est fermé jusqu’à la fin de la semaine.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Montgeron. L’école Victor-Duruy est fermée en raison d’une épidémie, vraisemblablement de gastro-entérite.
Montgeron. L’école Victor-Duruy est fermée en raison d’une épidémie, vraisemblablement de gastro-entérite. Google street view

C'est une véritable hécatombe qui frappe l'école maternelle Victor-Duruy à Montgeron. Depuis une semaine, plusieurs dizaines d'élèves, parmi les 180 que compte l'établissement, présentent ou ont présenté des symptômes de type gastro-entérite, avec des vomissements et des diarrhées.

« Les premiers cas ont commencé le mardi 2 février. Mes enfants de 4 et 5 ans ont été malades le samedi, je l'ai été aussi. Heureusement, c'est rentré dans l'ordre rapidement. Ça a été fulgurant, c'est inquiétant, on se pose beaucoup de questions », témoigne une mère de famille.

LIRE AUSSI > Covid-19 : en cas de symptôme, les enfants de maternelle devront rester 7 jours à la maison

Face à cette situation, « le médecin de la direction académique, en lien avec l'Agence régionale de santé, a décidé de fermer l'école jusqu'à la fin de la semaine », écrit la maire (LR) Sylvie Carillon dans une lettre adressée mardi aux parents d'élèves.

Une information que nous a confirmée la direction académique. Plusieurs médecins, qui ont reçu en consultation certains enfants et enseignants, « ont posé le diagnostic de la gastro-entérite », ajoute un membre du cabinet du maire de Montgeron.

La piste du Covid écartée

Ce scénario d'une gastro foudroyante s'est aussi dégagé par élimination. « L'intoxication alimentaire a été écartée car certains des enfants malades n'avaient pas mangé à la cantine. Des tests antigéniques ont été effectués sur les adultes, qui se sont révélés négatifs, ce qui permet d'exclure à ce jour le Covid », poursuit le cabinet du maire.

Pourtant, la mère d'élèves qui nous a contactés n'est pas complètement rassurée, pointant « des problèmes d'hygiène dans l'établissement, avec des toilettes souvent bouchées et un problème d'accès au savon ».

Newsletter L'essentiel du 91
Un tour de l'actualité de l'Essonne et de l’Île-de-France
Toutes les newsletters

La maire Sylvie Carillon se veut rassurante dans son courrier. « Toutes les écoles sont pourvues de produits virucides pour effectuer l'entretien des locaux et chaque école est approvisionnée en savon et essuie-main, de sorte que les gestes barrière puissent être effectués correctement tout au long de la journée. »