«C’est du jamais-vu»… en Ile-de-France, les réparateurs de vélo croulent sous les demandes

Depuis le déconfinement, l’Etat propose « un coup de pouce vélo » de 50 euros pour faire réparer sa bicyclette. Une opération qui connaît un très grand succès.

 Paris, le 9 octobre. Antoine Lecuirot, responsable de Cycles Bogoss, est spécialisé dans la réparation, la conversion et la vente de vélos d’occasion depuis 2013.
Paris, le 9 octobre. Antoine Lecuirot, responsable de Cycles Bogoss, est spécialisé dans la réparation, la conversion et la vente de vélos d’occasion depuis 2013. LP/Pauline Darvey

« C'est pour une réparation ? Je n'ai pas de rendez-vous avant un mois… » Antoine Lecuirot raccroche. Depuis le 11 mai dernier, ce réparateur de vélo, installé dans le XIe arrondissement de Paris, à deux pas de Nation, reçoit environ 150 appels de ce type par jour.

« C'est du jamais-vu » pour ce responsable de Cycles Bogoss, un magasin qui propose également de la conversion et de la vente de vélos d'occasion : « En mai, je suis même monté à 400 coups de téléphone quotidiens. »

Un succès qui s'explique, entre autres, par le lancement du dispositif « Coup de pouce vélo » au moment du déconfinement. Dans ce cadre, l'Etat propose, notamment, de prendre en charge 50 euros pour remettre en état sa bicyclette.

Pour en bénéficier, il suffit de se rendre chez un réparateur référencé sur le site Web dédié à cette opération. En Ile-de-France, près de 340 réparateurs et ateliers associatifs ont été répertoriés. Le propriétaire du deux-roues n'a ensuite qu'à payer le surcoût éventuel si la réparation dépasse les 50 euros. Les professionnels, eux, se font directement rembourser par l'Etat.

Deux fois plus de réparations, un mois d'attente

Résultat : les Franciliens sont nombreux à avoir ressorti de vieux vélos de leur cave pour profiter de ce « coup de pouce ». « Ça a même commencé un peu avant, en décembre, au moment des grèves dans les transports, rembobine Antoine Lecuirot. Puis ça a été exponentiel avec le déconfinement et avec cette opération. »

VIDÉO. Comment ne pas se faire voler son vélo ?

BICLOU [22/48] - Comment ne pas se faire voler son vélo ?

Pour ne pas vous faire voler votre vélo, suivez les 5 conseils du cycliste et YouTubeur Altis 👇

Posted by Le Parisien on Friday, October 2, 2020

Désormais, ce spécialiste de la petite reine effectue en moyenne une vingtaine de réparations par jour - révisions complètes, changements de pneus ou de câbles - « C'est le double de ce que je faisais avant, calcule ce quadragénaire. Et je ne peux pas faire plus ! »

Pour bénéficier de ses services, il faut maintenant patienter un bon mois… sauf pour les urgences. Car Antoine Lecuirot le jure : « Je ne laisse jamais tomber un cycliste quand il a crevé ! »