Saône-et-Loire : un loup abattu lors d’une opération de tir de défense

Le loup avait attaqué une centaine d’ovins en un an.

 La carcasse du loup a été prise en charge pour des examens. (Illustration)
La carcasse du loup a été prise en charge pour des examens. (Illustration) LP/Olivier Boitet

Un loup a été tué en Saône-et-Loire, à St-Romain-sous-Gourdon, près de Montceau-les-Mines, lors d'une opération de tir de défense autorisée par les services de l'État, a annoncé vendredi soir la préfecture.

L'animal a été abattu vers 19 heures, a-t-on précisé de même source. Les agents de l'Office français de la biodiversité (OFB) se sont rendus sur place. La carcasse de l'animal a été prise en charge pour effectuer les examens d'usage, a précisé la préfecture.

Le loup repéré en 2019

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, avait la semaine dernière autorisé un « tir de prélèvement » après l'échec de l'ensemble des mesures d'effarouchement. « Ces tirs sont possibles en dernier recours, mais c'est le cas ici », avait-elle déclaré.

Déjà repérée en 2019 au nord d'Autun, la présence du loup avait été confirmée en Saône-et-Loire en juillet, après quasiment un siècle d'absence. Une centaine d'ovins avaient été tués depuis.