Au Havre, découvrez Hipli, la petite enveloppe qui remplace les gros paquets du e-commerce

Au Havre, deux jeunes entrepreneuses ont créé Hipli, une enveloppe réutilisable capable de remplacer une partie des emballages en carton surdimensionnés du e-commerce.

 Le Havre (Seine-Maritime), le 17 novembre. Léa Got, cofondatrice de la start-up qui a conçu ces enveloppes réutilisables, voit déjà son entreprise rentable et compte embaucher un cinquième employé.
Le Havre (Seine-Maritime), le 17 novembre. Léa Got, cofondatrice de la start-up qui a conçu ces enveloppes réutilisables, voit déjà son entreprise rentable et compte embaucher un cinquième employé. LP/Laurent Derouet

Que ceux qui n'ont jamais pesté en voyant la taille disproportionnée des emballages carton des colis qu'ils reçoivent lèvent la main. Pour les autres, Léa Got et Anne Sophie Raoult, deux jeunes entrepreneuses du Havre (Seine-Maritime), ont pensé à une solution pratique, innovante et locale : Hipli. Avec un H, comme Le Havre.

« Le principe, c'est une enveloppe conçue pour être réutilisée une fois le colis livré. Il suffit de la replier et de la glisser tout simplement dans une boîte à lettres. Elle est affranchie et elle nous revient directement. Nous la reconditionnons et la remettons en service », détaille Léa Got dont la start-up vient de recevoir deux nouveaux prix en octobre aux Trophées de la mode circulaire à Lille.

Créée il y a tout juste un an et déjà rentable économiquement, Hipli cible avant tout les professionnels du e-commerce et a lancé ses premiers modèles d'enveloppes, en trois tailles standards, au mois de juillet dernier. Depuis, près de 60 000 sont en circulation sur les 100 000 qui ont déjà été fabriquées… en Chine.

« C'est pour l'instant notre grosse préoccupation. Trouver un fabricant au moins européen pour la deuxième mise en production qui devrait être de 200 000 unités. C'est en bonne voie… », assure la jeune femme qui, au départ, rêvait de les concevoir localement en utilisant du lin produit dans la région.

Réutilisable des dizaines de fois

« Mais les essais ont montré que cette solution n'était pas viable. Elles sont donc en plastique, un peu comme ceux des sacs de supermarchés, mais elles sont réutilisables plusieurs dizaines de fois ». Et traçables, ce qui permet de savoir que 89 % des colis sont retournés par ceux qui les reçoivent.

Comme l'explique Hélène Deparis, la cofondatrice de la marque de vêtements de sport Gayaskin, qui utilise les enveloppes d'Hipli, « nous laissons le choix à nos clients de se faire livrer ainsi, avec un surcoût de 1 euro à leur charge et le reste à la nôtre. C'est un geste citoyen qui fonctionne. Depuis juillet, nous sommes passés de 40 à 60 % de nos commandes envoyées avec ce système ». Un geste pour l'environnement qui correspond à la démarche éthique de son entreprise. « Si on parle d' écoresponsabilité, il ne suffit pas d'agiter deux ou trois morceaux de coton bio. Il faut réfléchir à l'ensemble de la chaîne de production et de distribution. Et Hipli propose une solution efficace et cohérente. »

Newsletter Ma Terre
L'environnement et la conso responsable
Toutes les newsletters

Comme elle, environ une cinquantaine de marques et de sites d'e-commerce, à commencer par un poids lourd comme Cdiscount, proposent déjà l'enveloppe Hipli. Pour des vêtements la plupart du temps. « C'est pour l'instant le produit le plus adapté », constate Léa Got qui devrait embaucher un cinquième salarié d'ici la fin de l'année. « Mais, assure-t-elle, nous réfléchissons à des évolutions avec un objectif environnemental qui reste le même : remplacer le carton dès que cela est possible. »