Assurance auto : payez-vous plus cher que la moyenne ?

Selon une étude du comparateur en ligne Assurland.com, le coût moyen en 2021 est de 611 euros.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Pour leur assurance auto, les Français devront s’acquitter d’une cotisation qui varie selon leur âge mais aussi selon la région où ils habitent.
Pour leur assurance auto, les Français devront s’acquitter d’une cotisation qui varie selon leur âge mais aussi selon la région où ils habitent. LP/Aurélie Audureau

Quand les Français restent cloîtrés chez eux, pour cause de confinement, cela a du bon. Les automobilistes roulent moins, le nombre d'accidents et de sinistres diminue, les assureurs indemnisent peu… et les particuliers en profitent, avec des tarifs similaires à l'année précédente. En moyenne, les particuliers devront débourser 611 euros pour assurer leur voiture en 2021, selon une étude d'Assurland, réalisée en 2020 auprès de conducteurs âgés de 18 ans et plus, et qui a comparé 413 000 tarifs d'assurance auto que nous dévoilons.

« Les effets de la pandémie, et la baisse drastique de la sinistralité, ont permis aux assureurs auto d'économiser plus de 2 milliards d'euros! Avec la concurrence féroce dans le secteur, la très grande majorité a décidé de ne pas augmenter la cotisation. Certains ont même réalisé des gestes, comme un mois gratuit par exemple », souligne Olivier Moustacakis, cofondateur du comparateur en ligne. Lors du premier confinement, le nombre d'accidents a par exemple chuté de 75 %, et les vols de véhicules 40 %!

Dans le détail, l'assurance tous risques, plébiscitée par 54 % des conducteurs, s'élève à 643 euros en moyenne par an, contre 590 euros pour le couplage du brise-glace, responsabilité civile et vol/incendie choisie par 18 % des Français, ou 569 euros pour la responsabilité civile seule, qui n'est souscrite que par 12 % des automobilistes. « La formule tous risques est rassurante pour les conducteurs, mais correspond surtout à des véhicules neufs. Elle a moins de sens dans le cas des voitures anciennes », souligne Olivier Moustacakis.

Assurance auto : payez-vous plus cher que la moyenne ?

Les Français devront s'acquitter d'une cotisation variable, selon leur âge. Les tarifs baissent à mesure que la personne vieillit. Les jeunes, âgés de 18 à 25 ans, débourseront 1021 euros par an, en moyenne. Soit presque deux fois plus que la moyenne nationale! La raison est simple : le manque d'expérience. Pour limiter les coûts, les jeunes conducteurs devraient se rapprocher de l'assureur de leurs parents, pour « accentuer leur marge de négociation », conseille le cofondateur d'Assurland.com.

Mieux vaut rouler en Dacia qu'en Tesla

A partir de 76 ans, la prime d'assurance remonte légèrement. Là encore, selon une logique implacable, plus touchées par des déficits oculaires ou d'audition, des troubles de l'attention, ou susceptibles d'avoir des blessures plus importantes en cas de chocs, elles sont statistiquement plus à risque. « Les assureurs sont très basiques. Ils moulinent des tonnes de statistiques, pour déterminer un profil et les risques avant de modéliser leur tarif », lance Olivier Moustacakis.

Les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur (664 euros), d'Ile-de-France (690 euros) ou de Corse (732 euros) paieront ainsi la réputation et les risques liés à leur région, où les vols et le vandalisme sont plus fréquents, et le nombre de garages sécurisés moins nombreux qu'ailleurs. Les Bretons, eux, peuvent continuer à rouler en toute sérénité avec un tarif moyen bien inférieur (508 euros).

Newsletter Ça me rapporte
La newsletter qui améliore votre pouvoir d’achat
Toutes les newsletters

Autre élément logique, plus la voiture est chère et rare, plus le prix de l'assurance s'envole ! Le risque de vol est davantage élevé et les réparations en cas d'accident coûteuses. Ainsi, les propriétaires d'une Tesla (1021 euros), d'une Porsche (929 euros), d'une BMW (752 euros) ou d'une Audi (743 euros) s'acquitteront d'une cotisation élevée. A l'inverse, bien heureux sont ceux qui roulent au volant d'une Dacia (451 euros), d'une Mitsubishi (498 euros) ou d'une Suzuki (523 euros).