Retraite : racheter des trimestres dès la fin de vos études, c’est moins cher

Les jeunes actifs bénéficient de deux dispositifs pour valoriser leur retraite. Plus on le fait tôt, plus le coût de rachat d’un trimestre est bas.

 Il existe deux mesures de rachat de trimestres à faire valoir dans un délai limité, une pour les jeunes actifs, l’autre à destination des stagiaires.
Il existe deux mesures de rachat de trimestres à faire valoir dans un délai limité, une pour les jeunes actifs, l’autre à destination des stagiaires. LP/Tangi Jaillet

La retraite, il faut y penser jeune ! La preuve avec le système de rachat d'années d'études encore en vigueur sous réserve d'une prochaine réforme. Pour les plus jeunes, il est important de racheter dès que possible ces années d'études pour bénéficier du tarif le plus avantageux. Il existe deux mesures à faire valoir dans un délai limité, une pour les jeunes actifs, l'autre à destination des stagiaires.

Pour la retraite de base du régime général du privé, la démarche se nomme « versement pour la retraite ». Actuellement le rachat d'un trimestre pour un jeune de 20 ans qui rentre dans la vie active coûte 1 055 euros. En revanche, à 66 ans, le coût du même trimestre s'élève à 3 044 euros. La durée d'amortissement est donc beaucoup plus longue.

Quatre trimestres à bas coût pour les jeunes actifs

Le tarif du trimestre est beaucoup moins élevé pour un jeune qui a fait des études supérieures s'il dépose sa demande dans les dix ans suivant la fin de ses études. Il peut ainsi racheter jusqu'à 4 trimestres à coût réduit pour les périodes d'études supérieures.

A quel prix ? Le coût d'un trimestre dépend d'un barème d'achat à deux niveaux qui tient compte de l'âge de l'assuré et de la moyenne de ses revenus professionnels des trois dernières années. Dans tous les cas, plus le rachat est effectué jeune, plus le coût du trimestre est faible.

Qui est concerné ? Tous ceux qui ont suivi des études supérieures ayant donné lieu à l'obtention d'un diplôme (l'admission dans les grandes écoles et les classes préparatoires à ces écoles étant assimilée à l'obtention d'un diplôme).

Jusqu'à quel âge ? Ce n'est pas l'âge, mais la date de fin du cursus qui importe. La demande de rachat doit avoir lieu au plus tard le 31 décembre de la dixième année civile suivant la fin des études. Exemple : un diplômé en juin 2010 pourra faire sa demande entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2020.

Retraite : racheter des trimestres dès la fin de vos études, c’est moins cher

Combien de trimestres ? Au titre de la période d'études supérieures, il est possible de racheter jusqu'à 12 trimestres, mais le tarif préférentiel ne peut porter que sur 4 trimestres maximum. Par ailleurs, il faut déduire de ce chiffre les trimestres rachetés pour des périodes de stages en entreprise. Mieux vaut demander une évaluation à la caisse de retraite pour se faire une idée.

Quel coût ? Le prix d'un trimestre dépend de l'âge de l'assuré, de ses revenus et de l'option choisie. Si la demande est faite à l'âge de 29 ans, le prix du trimestre s'élève à 1 432 euros (contre 3 044 euros à l'âge de 66 ans, l'âge limite pour racheter ses trimestres). Pour un jeune de 29 ans qui gagne environ 29 000 euros par an et souhaite racheter 4 trimestres, il lui en coûtera donc 5 728 euros. Sans cet abattement, la facture s'élève à 12 176 euros !

Tarif «discount» pour les stagiaires

Pour les stagiaires, le prix du trimestre est imbattable ! En 2020, il faut débourser 411 euros pour valider un trimestre d'assurance retraite pour un stage. Durant les deux ans après un stage, et sous conditions, un jeune peut ainsi valider à prix défiant toute concurrence un trimestre d'assurance vieillesse. La cotisation peut être versée en une fois ou avec des mensualités échelonnées sur un ou deux ans. Attention : ces trimestres ne sont pas considérés comme des périodes cotisées mais sont prises en compte pour calculer le taux de retraite, ce qui peut être utile pour être à taux plein au moment où on souhaite liquider sa pension.

Qui est concerné ? Tous les jeunes qui ont accompli un stage en entreprise dans le cadre d'un cursus scolaire dans un établissement d'enseignement supérieur, une école technique supérieure, des grandes écoles et classes du second degré préparatoires à ces grandes écoles. La mesure ne concerne que les stages accomplis depuis le 17 mars 2015.

Pour quelle période ? En 2020, chaque période de deux mois minimum permet de racheter un trimestre. Il est possible de racheter 2 trimestres maximum. Mais attention : ces trimestres viennent en déduction des 4 trimestres d'années d'études que les jeunes actifs peuvent racheter dans les dix années suivant leurs études.