Optique : Krys lance des verres à prix unique

À partir de ce jeudi, une nouvelle offre sera proposée progressivement chez les opticiens Krys avec un verre à prix unique : 65 euros pour l’unifocal et 200 euros pour le progressif.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Avec sa nouvelle offre, Krys entend montrer que l’on n’est pas obligé de payer cher pour avoir des lunettes de qualité.
Avec sa nouvelle offre, Krys entend montrer que l’on n’est pas obligé de payer cher pour avoir des lunettes de qualité. LP/Marie Persidat

En fonction de la qualité des verres et des différentes options choisies, la facture peut vite grimper lorsqu'on doit changer ses lunettes. « Or, nous ne devrions pas payer plus cher pour mieux voir », martèle Bruno Censier, directeur de la marque Krys, qui veut « secouer le marché ».

A partir de ce jeudi, le leader de l'optique, qui compte 903 magasins dans l'Hexagone, va ainsi proposer un prix unique pour sa gamme Signature Krys, soit 65 euros pour un verre unifocal et 200 euros pour un verre progressif. « Il s'agit d'un verre haut de gamme qui sera HD, 100 % UV et qui aura un antireflet classique ou anti-lumière bleue », précise-t-il.

50% moins cher que la concurrence

Des tarifs jugés « très compétitifs » par l'enseigne qui avance le chiffre de 150 euros en moyenne chez la concurrence pour un verre unifocal à « gamme équivalente, fabriqué en France », et « près du double » pour le progressif « même s'il est difficile de comparer puisqu'il n'y a pas d'offre similaire », nuance Bruno Censier, qui rappelle que ces verres sont fabriqués au sein du site de Bazainville (Yvelines) de Krys group.

« Nous vendons tous de la même façon, à partir d'un catalogue où le client va choisir de l'entrée de gamme, du milieu de gamme ou du haut de gamme. Or, 74 % de nos acheteurs ne comprennent rien aux verres qu'ils choisissent. C'est pour cette raison que nous voulons changer de paradigme et arrêter de faire croire au client que plus il va monter en gamme et mieux il verra », explique-t-il.

«Une offre ultra-personnalisable»

Mais au-delà du tarif, c'est aussi tout un service qui est proposé pour améliorer le « confort visuel » : « on a toujours 8 à 10% des clients qui reviennent en magasin au bout d'un mois après l'achat pour inadaptation », annonce-t-il.

Pour remédier à cela, l'enseigne prévoit de vérifier au préalable si les « gênes du client sont bien en phase avec l'ordonnance, de faire des tests de capacité visuelle qui permettront de mieux personnaliser le verre, et enfin, de systématiser le ″visagisme″ afin de savoir quelle est la monture la plus adaptée, d'un point de vue esthétique mais aussi pour le confort visuel. Car le choix de la monture est aussi important que le choix des verres », indique-t-il.

Cette nouvelle offre sera déployée « petit à petit » dans les différents magasins : Krys étant une coopérative, chaque adhérent est libre de la proposer. Autre précision : « Nos verres ne sont pas référencés en réseau de soins (NDLR : réseaux de professionnels de santé développés par les complémentaires santé pour leurs assurés) », prévient Bruno Censier avant d'insister : « Il s'agit là d'une offre en rupture du marché, incomparable car ultra-personnalisable. »