Lorient : les ostréiculteurs et Bouygues se réconcilient en ouvrant une boutique «Bhuîtres»

Le groupe a tendu la main aux producteurs d’huîtres pour une opération conjointe ce samedi dans la ville aux cinq ports.

 L’opérateur de téléphone avait lancé une nouvelle campagne publicitaire qui pouvait laisser entendre que les huîtres rendaient malades.
L’opérateur de téléphone avait lancé une nouvelle campagne publicitaire qui pouvait laisser entendre que les huîtres rendaient malades. Facebook/Bouygues Telecom

C'est l'épilogue d'une mauvaise blague d'huîtres. Le groupe de téléphonie Bouygues a lancé une opération de réconciliation avec les ostréiculteurs de la région de Lorient après avoir suscité leur colère en début de semaine. L'opérateur de téléphone avait lancé une nouvelle campagne publicitaire qui pouvait laisser entendre que les huîtres rendaient malades.

Après s'être excusé, le groupe a tendu la main aux producteurs d'huîtres pour une opération conjointe ce samedi dans la ville aux cinq ports. Une bourriche d'huîtres achetée, une coque de téléphone offerte c'était le thème de cette opération rapportée par France Bleu ce samedi. L'opérateur a invité les ostréiculteurs de la ria d'Etel à vendre leurs huîtres devant le magasin qu'ils avaient attaqué à coups de coquilles d'huîtres et de vase mardi dernier. Les recettes des ventes des bourriches seront reversées aux Hôpitaux de France.

« Les choses sont désormais réglées »

L'initiative a été bien perçue par les ostréiculteurs. « Les choses sont désormais réglées », se réjouit Jacques Carrer, président du syndicat des ostréiculteurs de la ria d'Etel, à l'origine de l'action de mardi dernier. » Le groupe s'est excusé, et la publicité a été rapidement retirée » a-t-il confié à la radio locale. Bouygues avait même rebaptisé son magasin « Bhuîtres » pour l'occasion, en guise de clin d'œil et pour effacer la mauvaise pub.

« Ils ont de l'humour, et nous aussi ! » n'a pas oublié de souligner Jacques Carrer.