Les grandes compagnies aériennes américaines renoncent aux frais de modification des billets

Pour rassurer et faire revenir les passagers, les compagnies aériennes américaines ont décidé de ne plus faire payer de frais de modification sur la plupart des billets d’avion.

 Le sursaut d’activité espéré pendant l’été ne s’est pas concrétisé
Le sursaut d’activité espéré pendant l’été ne s’est pas concrétisé AFP

Avec la pandémie du coronavirus, les voyages sont devenus de plus en plus incertains. Pour tenter de rassurer les passagers, United Airlines a été la première à annoncer un changement de politique tarifaire. Elle a été suivie par American Airlines et Delta.

Alors que le sursaut d'activité espéré pendant l'été ne s'est pas concrétisé, les compagnies cherchent à proposer plus de flexibilité tarifaire. « Nous souhaitons que nos clients réservent et voyagent l'esprit tranquille », a expliqué Ed Bastian, le directeur général de Delta.

Chez United comme chez Delta, les frais de modification sont maintenus pour les billets premiers prix et les vols internationaux, tandis qu'American Airlines est allé un peu plus loin en levant aussi les frais pour les vols internationaux vers le Canada, le Mexique ou les Caraïbes.

Les trois compagnies ne vont par ailleurs plus faire payer les passagers souhaitant s'inscrire sur une liste d'attente pour une éventuelle place dans un vol vers la même destination plus tôt dans la journée.

Dans le même temps, les mesures sanitaires ont été renforcées dans les cabines et aux portes d'embarquement, avec de nouvelles normes pour la désinfection des appareils.