L’enseigne Gap va fermer ses boutiques en Europe

La France compte 21 magasins. L’enseigne est à la peine depuis plusieurs années et la crise du coronavirus a encore accentué ses difficultés.

 A Paris, le magasin Gap du 36, avenue des Champs-Elysées (VIIIe) avait déjà fermé ses portes fin 25 janvier 2019.
A Paris, le magasin Gap du 36, avenue des Champs-Elysées (VIIIe) avait déjà fermé ses portes fin 25 janvier 2019. LP/Philippe Baverel

Rideau annoncé chez Gap. L'enseigne américaine de sportswear s'apprête à fermer ses 120 magasins en Europe, où elle est implantée en France, en Italie et au Royaume-Uni, selon une communication aux salariés révélée par Le Monde.

Ceux-ci étaient invités à se connecter à mardi à une réunion de la direction du groupe américain qui annonçait « un point sur les activités de Gap en Europe ». C'est là qu'ils ont appris qu'ils perdraient leur emploi d'ici juillet 2021, rapporte le quotidien, avec la fermeture des trois réseaux de l'enseigne.

En France, Gap compte aujourd'hui 21 magasins, après en avoir fermé une dizaine depuis 2019, dont celui des Champs-Elysées à Paris, qui employait 90 salariés.

La crise sanitaire n'est pas seule en cause : depuis quelques années, le groupe aux 3666 magasins dans le monde doit fait face à la concurrence des marques comme H&M, Primark, Zara, ou même les sites de vente de vêtements en ligne. Et le succès rencontré dans les années 1990 avec ses jeans et T-shirts s'est étiolé.

En France, le marché de l'habillement est en pleine crise et de nombreuses enseignes traversent d'énormes difficultés comme Camaïeu, C&A, mais aussi Naf-Naf, La Halle aux Vêtements ou encore les chaussures André.