Ressources humaines : ces entreprises à la pointe de l’innovation

Le Top Employers Institute, organisme international, récompense les meilleures entreprises pour leur qualité de vie au travail. Revue de détails... Dossier spécial “Top Employers 2021″ réalisé par la rédaction des suppléments du Parisien.

Ressources humaines : ces entreprises à la pointe de l’innovation

Certaines d’entre elles sont certifiées pour la première fois, comme Monoprix, Capgemini, Edenred, STMicro­electronics, Cegid, Servier ou encore Primark. D’autres sont récompensées depuis plus de cinq ans, comme Heineken, SNCF, Orange et Saint-Gobain.

Au total, 94 entreprises ont reçu cette distinction, en France, en 2021, sur un peu plus de 200 qui se sont engagées dans la démarche.

Dix-huit nouvelles organisations entrent dans ce cercle très prisé après avoir subi un audit qui évalue les pratiques en matière de ressources humaines dans 20 domai­nes différents (marque employeur/ programme d’intégration/développement et formation/bien-être/ rémunération/gestion du départ des salariés/culture d’entreprise, valeurs, RSE, etc.).

La crise fait évoluer les pratiques

« Il y a eu une grosse refonte de la méthodologie de notre enquête afin de nous recentrer sur le point de vue et l’expérience du collaborateur tout au long de son parcours dans l’entreprise (son recrutement, son intégration, son développement) et non plus sur les processus RH. L’objectif est également d’enrichir l’expérience des entreprises participantes et d’alléger l’enquête. Les questions posées étaient parfois relative­ment proches à différents moments de l’enquête. Nous sommes ainsi passés de 650 à 400 pratiques environ», note Laura De Mori, Responsable Certification Europe du Sud-Est, Moyen Orient, Afrique et Amériques du Top Employers Institute.

Pour être certifiées, les organisations doivent répondre à l’enquête mais aussi présenter des pièces justificatives. Seules celles qui atteignent un score de 60% dans le référentiel peuvent décrocher le précieux sésame. «La crise sanitaire n’a eu aucun impact sur l’attribution du sceau de certification.

Il n’a pas été question de baisser le niveau d’exigence de l’enquête compte tenu du contexte particulier. La seule souplesse a été d’accorder plus de temps aux entreprises pour répondre à l’enquête et se faire auditer», confie Vincent Binetruy, Directeur France du Top Employers Institute.

Newsletter L’essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Attendues jusqu’à présent sur des questions liées à la gestion des talents, la formation ou la qualité de vie au travail, les services RH ont été contraints de réajuster leurs dispositifs lors du premier confinement.

Digitalisation massive

«Devant le fait accompli, et pour celles qui ne l’avaient pas encore fait, les entreprises ont été obligées de passer la seconde et de digitaliser massivement les processus d’intégration des salariés, les programmes de formation et de bien-être, relève Vincent Binetruy.

Nous avons également senti le besoin de partager les bonnes pratiques pour passer cette situation délicate. Nous avons donc organisé une quinzaine d’événements digitaux en 2020 afin que les entreprises échangent entre elles sur les meilleures pratiques leur permettant de garantir la continuité de leur activité, l’intégrité physique et psychologique des salariés, et de réfléchir à l’évolution des modes de travail compte tenu du contexte».

Pour les Top Employers, la démarche de certification correspond en effet souvent à une logique de comparaison et de point de référence, ce qu’on appelle en marketing le “benchmark”. «L’objectif des participants est de situer leurs programmes RH par rapport à d’autres structures et de s’ouvrir aux meilleures pratiques» assure encore le directeur du Top Employer Institute. La certification permet ainsi de repérer les points forts mais aussi les aspects sur lesquels les entreprises peuvent progresser au bénéfice des collaborateurs.


Dossier spécial Top Employers 2021 : comment le travail a changé au quotidien

> Ressources humaines : ces entreprises à la pointe de l’innovation

> Top Employers : la liste des entreprises certifiées en 2021

> Responsabilité sociétale des entreprises, un facteur de développement

> Covid et télétravail. Comment concilier travail à distance et maintien du collectif ?

> Les 5 compétences clés d’un bon leader en télétravail

> La convivialité plus que jamais nécessaire sur le lieu de travail

> Top 10 des priorités RH des Top Employers

> Le bien-être au travail… en restant chez soi


«Les salariés au cœur de notre stratégie»

Portrait d’entreprise Top Employer 2021 avec Karen Mauger DRH Edenred France

Ressources humaines : ces entreprises à la pointe de l’innovation

Sur son site internet, Edenred met en avant une ambiance agréable, collaborative, une culture d’entreprise au service du collectif et un univers dynamique où les collaborateurs échangent. Le groupe propose des solutions de paiement à usages spécifiques (ticket- restaurant, ticket service, CESU pour les aides à domicile, etc.). Il a lancé début 2020 une grande campagne «Vibe with us » (vibrez avec nous) afin de promouvoir sa marque employeur. « Une équipe est allée à la rencontre des collaborateurs et a recueilli leurs témoignages désormais visibles en vidéo sur la page Carrières du site Edenred.fr. Ceci constitue une volonté forte pour nous de placer l’humain au cœur de notre stratégie. C’est essentiel pour rester performant», confie Karen Mauger, DRH Edenred France.

De nouveaux programmes à destination des jeunes

Edenred France n’hésite pas non plus à prôner une culture inclusive et à valoriser l’équilibre entre vie professionnelle et sphère personnelle. La RSE (responsabilité sociétale des entreprises) joue un rôle clé dans la stratégie du groupe dont les produits ont du sens et contribuent au développement durable. « Il est indispensable d’intégrer la RSE tout au long de l’année, dans chacune des actions de l’entreprise, de la politique achat jusqu’à l’accompagnement des salariés », relève Karen Mauger. Edenred propose ainsi des challenges sportifs au profit d’associations comme Médecins Sans Frontières, des actions en faveur du zéro déchet ou d’une utilisation responsable des outils numériques. «En France, nous avons organisé une conférence-formation avec l’intervention d’un expert. Nous diffusons auprès de nos 1200 salariés des bonnes pratiques et des conseils afin qu’ils puissent utiliser leur matériel en ayant le moins d’impact environnemental, ou qu’ils évitent d’envoyer des fichiers trop lourds dans les mails», renchérit la DRH d’Edenred France.

Pour renforcer son image d’employeur social, Edenred s’apprête à lancer deux grands programmes autour du mentorat et de l’accueil de jeunes en décrochage scolaire. L’inclusion de personnes différentes dans un collectif de travail est pour l’entreprise une richesse qui contribue à sa performance.