Télétravail et handicap : témoignages

Témoignages d’un salarié et d’un recruteur sur ce que le télétravail a changé cette année pour les employés en situation de handicap.

Témoignage de Raphaël Mollet comptable chez Schneider Electric, Grenoble (Isère)
Témoignage de Raphaël Mollet comptable chez Schneider Electric, Grenoble (Isère) 

Propos recueillis par Céline Chaudeau

« Je suis plus concentré et plus performant »

Raphaël Mollet, 48 ans, comptable chez Schneider Electric, Grenoble (Isère)

« Sourd de naissance, j’utilise la langue des signes française (LSF), mais je lis aussi un peu sur les lèvres. Je suis arrivé chez Schneider Electric après un BTS en comptabilité en alternance. Une fois mon diplôme en poche, j’ai évolué pendant ces trente dernières années dans différents services. Au début de ma carrière, personne ne parlait de télétravail. Je n’avais jamais essayé avant cette année. Lors du premier confinement, nous avons tous dû passer au travail à distance, à plein temps. L’idée pouvait déstabiliser… Cela a créé un petit chamboulement, mais j’ai découvert que nous disposions déjà de tous les outils nécessaires. Des applications comme Skype ou Teams m’ont tout de suite apporté un grand confort pour pouvoir communiquer dans l’entreprise. Quel que soit l’endroit, vous échangez rapidement. J’ai aussi bénéficié de la plate-forme Elioz, un formidable système de visio-interprétation qui me permet de participer à des réunions avec des entendants grâce à un interprète à distance en LSF, ou à des transcripteurs. C’est idéal pour l’accessibilité, et très confortable : il n’y a aucune perte d’information. Pour le reste, j’ai transporté mon poste habituel à mon domicile et j’ai récupéré une tablette pour Elioz. J’ai tellement apprécié l’expérience que, entre les deux confinements du printemps et de cet automne, j’ai été heureux de continuer à travailler deux jours par semaine depuis chez moi. En open space, je voyais les collègues se déplacer sans cesse, ça me fatiguait. Maintenant, je prends moins la voiture, je suis plus concentré et plus performant. J’ai également trouvé un meilleur équilibre entre ma vie privée et ma vie professionnelle. Comme n’importe quel autre salarié. »

« Un argument pour recruter »

Julie Legoubin, 37 ans, responsable diversité chez Schneider Electric, Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)

« Nous étions déjà engagés depuis 2013 dans la promotion de nouveaux modes de travail : à travers une charte, nous avions permis à tous les salariés volontaires de tester le télétravail. Un premier accord avait été signé en 2018 en ce sens. Nous utilisions aussi ce dispositif dans le cadre du maintien dans l’emploi, lorsqu’un handicap apparaissait brutalement dans la vie de quelqu’un. Aussi, quand le Covid est arrivé, nous étions prêts à mettre en place le télétravail pour 100 % de nos collaborateurs, y compris pour les quelque 600 personnes en situation de handicap que notre entreprise compte. Concrètement, nous nous sommes assurés que les aménagements de poste au domicile étaient corrects, du point de vue technique, mais aussi ergonomique. Il a fallu s’adapter à tous les profils : selon le type de handicap, nous avons prêté une attention particulière à la taille des écrans, ou à la qualité d’un casque ou d’un fauteuil, par exemple. Nous utilisons beaucoup les nouvelles technologies pour communiquer, des logiciels comme Teams, notamment. Nos équipes dédiées ont partagé des trucs et astuces pour que chacun puisse s’approprier ces matériels informatiques. A ce titre, le Covid a confirmé la qualité de notre transformation digitale, avec le télétravail comme outil d’inclusion. D’une certaine manière, il a mis tout le monde sur un pied d'égalité. C’est également un bon argument pour recruter. Un candidat avec des soucis de mobilité sera moins réticent à nous rejoindre s’il sait que nous lui fournirons tout le nécessaire pour s’adapter. Une personne handicapée voulant travailler à distance ne doit pas hésiter à postuler chez nous ! Notre organisation a mis en place des schémas pour le permettre. »

Emploi et Handicap : les nouveaux enjeux

Innovation, télétravail, inclusion. Dossier spécial handicap : tout ce qui change

> Exosquelettes, robotique… les clés pour développer la technologie au profit du handicap

> Télétravail et handicap : opportunité ou contrainte ?

> Télétravail et handicap : « Une grande partie des travailleurs sur un pied d'égalité »

> Télétravail et handicap : témoignages

> Télétravail et handicap. Des contraintes à géométrie variable

> Emploi et handicap : des progrès à petits pas

> Inclusion. « Le talent s’exprime partout et différemment »

> Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées : « Une dynamique s’est engagée»

> Insertion et handicap : ce que dit la loi sur l’obligation d’embauche

> Emploi et handicap. Ces grandes entreprises qui jouent « collectif »

> Emploi et handicap. Des qualités souvent uniques à mettre en avant

> Emploi et handicap. Retour d’expérience d’entreprises

> Handicap. La formation, un passeport pour l’emploi