Amazon veut recruter 3000 personnes en France en 2021

Le géant du commerce en ligne Amazon a annoncé vouloir recruter 3000 personnes en CDI dans l’Hexagone en 2021. L’entreprise devrait également ouvrir une dizaine de sites cette année.

Les effectifs totaux d'Amazon devraient ainsi passer à 14 500 salariés en CDI, d’ici la fin de l’année dans l’Hexagone.
Les effectifs totaux d'Amazon devraient ainsi passer à 14 500 salariés en CDI, d’ici la fin de l’année dans l’Hexagone. Julien Heyligen

Amazon, le géant américain bien connu du commerce en ligne, prévoit de recruter 3000 personnes en CDI durant l’année 2021 en France. Ses effectifs totaux devraient ainsi passer à 14 500 salariés en CDI, d’ici la fin de l’année dans l’Hexagone, précise un communiqué de l’entreprise ce mercredi 10 février.

LIRE AUSSI > Amazon sous le feu des critiques : notre vrai-faux

Plusieurs secteurs sont visés. Selon Amazon, ces futurs emplois concernent aussi bien des préparateurs de commandes que des ingénieurs, des chargés de ressources humaines, des informaticiens ou encore des spécialistes de santé et sécurité. Des postes dédiés aux jeunes diplômés sont également prévus. « Les recrutements réalisés au sein du réseau logistique d’Amazon s’inscriront dans le cadre d’une convention nationale avec Pôle emploi », précise par ailleurs l’entreprise.

Plusieurs régions sont concernées par ces futurs emplois : l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, le Centre-Val-de-Loire, l’Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand Est.

L’ouverture d’une dizaine de sites prévue en 2021

Interrogé par l’AFP, Laurent Degousé, co-délégué de la fédération Sud Commerce - première organisation syndicale chez Amazon - s’est dit « plutôt heureux » de cette annonce. « Chez Amazon, il y a beaucoup trop d’intérimaires, c’est une hérésie alors que la norme de l’emploi, ça reste le CDI », a-t-il réagi, imaginant « qu’ils vont donner la priorité aux anciens intérimaires ». 2200 postes en CDI avaient déjà été créés en 2020.

Amazon, qui revendique 5,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France en 2019, prévoit également l’ouverture d’une dizaine de sites dans le pays en 2021. Un projet de centre de distribution, d’environ 50 000 m2 au sol, « du côté de Metz » est en cours. Des implantations de moindre taille sont envisagées à Rivesaltes, près de Perpignan, Briec près de Quimper ou encore en Normandie.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Samedi 30 janvier dernier, des manifestations ont d’ailleurs eu lieu dans plusieurs villes de France contre différents projets d’installation d’Amazon.