Économie : bientôt des « sous-préfets à la relance » partout en France

Ces hauts fonctionnaires seront chargés de veiller à ce que les investissements de l’Etat se traduisent bien sur le terrain. Ils entreront en fonction début 2021.

 C’est la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin (au premier plan), qui a révélé la mise en place de ce dispositif.
C’est la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin (au premier plan), qui a révélé la mise en place de ce dispositif.  LP/Fred Dugit

Objectif : accompagner le plan de relance de 100 milliards d'euros sur le terrain. La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a annoncé ce dimanche la prochaine nomination de « sous-préfets à la relance », « partout en France », à partir de « début 2021 ».

Ceux-ci devront « nous remonter tous les blocages administratifs, de procédures, de dispositifs très compliqués », a indiqué la ministre sur France 3.

« Nous, on va avoir l'impression depuis Paris d'avoir mis 100 milliards (d'euros) sur la table » avec le plan de relance gouvernemental, qui sera présenté jeudi, « mais certains, peut-être, vont nous dire, ça n'arrive pas chez moi, illustre-t-elle. C'est contre cela qu'il faut qu'on agisse ».

Pour que le plan « devienne concret »

Ce seront « de jeunes hauts fonctionnaires », dont la mission sera « surtout de débloquer, de s'assurer que quand on décide à Paris, il se passe quelque chose sur le terrain », ajoute-t-elle. Selon elle, les préfets auront la possibilité de signaler s'ils auront « besoin de plus de soutien ».

« Ces sous-préfets à la relance et à la transformation, leur rôle, c'est de nous dire ce qu'on doit débloquer et s'assurer que ça fonctionne. Ils entreront en fonction en même temps que le plan de relance, début 2021, pour que non seulement on ait mis sur la table les moyens, mais que ce plan d'investissements, de transformation, devienne concret », a-t-elle dit.

VIDÉO. « Préparer la France de 2030 », Macron dévoile l'objectif du plan de relance