Couvre-feu étendu : les bars, restaurants et lieux culturels toujours dans le flou

Le gouvernement a choisi d’étendre le couvre-feu à 18 heures à tout le pays à compter de samedi 16 janvier. Pas d’éclaircie en vue pour les lieux culturels, sportifs et le secteur de la restauration.

 Paris, le 20 novembre 2020. Les bars et restaurants sont fermés depuis la fin octobre.
Paris, le 20 novembre 2020. Les bars et restaurants sont fermés depuis la fin octobre.  LP/Frédéric Dugit

Les bars, restaurants, les cinémas et les équipements sportifs avaient déjà vu leur réouverture repoussée la semaine dernière. Ils devront encore patienter. Pour mieux lutter contre l'épidémie de Covid-19, l'exécutif a décidé ce jeudi d'appliquer un couvre-feu national à 18 heures. La mesure, qui est déjà en place dans 25 départements, entrera en vigueur dans les autres territoires samedi 16 janvier.

Quand ces établissements pourront-ils rouvrir ? « Je sais que tout le monde aimerait avoir plus de visibilité sur la suite. Difficile, compte tenu des incertitudes, de répondre à ces questions de manière précise même si l'identification d'échéance constitue une priorité », a déclaré le Premier ministre Jean Castex, lors de sa conférence de presse ce jeudi.

«Ce n'est pas propre à la France»

« Nous devons sans joie nous résoudre pour le moment à vivre avec des lieux culturels, musées monuments, cinémas, salles de spectacles, fermés au public et avec un couvre-feu désormais fixé à 18 heures » a déploré la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Et de rappeler que cette décision n'était « pas propre à la France ». « Quasiment tous les pays autour de nous soumis à la même pression épidémique ont pris la même décision. »

La ministre de la Culture a ajouté que le gouvernement était « en train de définir un modèle adaptable » qui permettra, une fois « sortis de la phase aiguë de la crise », de « pouvoir rouvrir les établissements culturels ».

Dispositifs d'aides prolongés

Alors que les commerces non essentiels ont eux rouvert leurs portes le 28 novembre dernier, « les bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 20 janvier 2021 », car ce sont des « lieux de contamination virale élevée », avait annoncé fin novembre le Premier ministre.

Leur réouverture était alors conditionnée au « nombre de contaminations qui demeure en dessous de 5000 cas par jour », avait ensuite précisé le chef de l'Etat Emmanuel Macron, lors de sa dernière allocution. Mais on est aujourd'hui largement au-dessus, à 20 000 cas par jour.

Le gouvernement a réaffirmé ce jeudi que les dispositifs d'aides seront prolongés « aussi longtemps que nécessaire ». « Ils ont permis de sauver des millions d'entreprises et d'emplois », a souligné Jean Castex.