Coronavirus : un masque-tour de cou pour l’hiver

Cette innovation anti-Covid d’une société lyonnaise séduit déjà les stations de ski.

 Spécialiste des textiles pour protéger les amateurs en montagne, Boldoduc a mis au point un masque de ski-barrière.
Spécialiste des textiles pour protéger les amateurs en montagne, Boldoduc a mis au point un masque de ski-barrière. DR/Boldoduc

Avec 10 millions de masques vendus depuis le déconfinement, Boldoduc, fabricant de textiles techniques, a réussi à passer la crise sanitaire et économique sans encombre. Après avoir fabriqué le premier masque homologué Afnor, l'entreprise de Dardilly, près de Lyon (Rhône), renoue avec l'innovation en lançant le premier masque-tour de cou qui promet de cartonner dans les stations de sports d'hiver.

« On a commencé à travailler depuis juillet sur la double fonction de la chaleur et de la barrière anti-Covid », explique Jean-Charles Potelle, PDG du groupe. Après trois mois de recherche, le produit est enfin au point : en polyester, avec une technique de tricotage et de finition gardée secrète, il est à la fois coupe-vent et chaud pour le cou, filtrant pour le virus, et ultra respirant. « Il est six fois plus respirant qu'un masque classique », précise Jean-Charles Potelle. Imprimable avec le logo du client, il est de plus, pour la grande fierté de son patron, « 100 % made in France » car fabriqué à Dardilly.

Fournisseur officiel des moniteurs de l'ESF

Ce nouvel équipement hivernal convainc déjà les motards, mais surtout l'Ecole du ski français, qui va en équiper tous ses moniteurs, comme la Fédération française de ski, qui en dotera ses champions.

Mais les stations de sports d'hiver en veulent aussi pour leur personnel et leurs boutiques. Val-Thorens sera la première à les utiliser en ouvrant la saison le 20 novembre. 50 000 exemplaires de ces nouveaux masques « 2 en 1 » sont déjà en commande, avec l'objectif d'en écouler 500 000 pendant l'hiver.