Animaux de compagnie : «Mon budget approche les 1000 euros par an», avoue Olivia

Pour nourrir et divertir son chien Boston et son chat Pandora, tous deux adoptés à la SPA, Olivia est une consommatrice avertie, « mais parfois déraisonnable ».

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Olivia avec son chien Boston âgé de 2 ans qui a été récupéré à la SPA, il y a maintenant trois mois.
Olivia avec son chien Boston âgé de 2 ans qui a été récupéré à la SPA, il y a maintenant trois mois. LP/Pierre Grolier

« Quand on a un animal de compagnie, on a envie de lui faire plaisir, même si c'est parfois un peu déraisonnable », s'amuse Olivia Cheval. Elle et ses garçons viennent d'adopter à la SPA Boston, un épagneul breton de 2 ans. Il rejoint dans la famille la chatte Pandora, elle aussi adoptée dans un refuge de la société protectrice des animaux. « Elle s'appelait Bleuette à la SPA, on trouvait ça un peu vieillot, on l'a rebaptisée », explique Olivia tandis que les aboiements de Boston se font entendre.

Les croquettes, premier poste de dépenses

Son premier poste de dépenses, ce sont les croquettes. « Je n'avais plus envie d'acheter des croquettes de mauvaise qualité, confie la mère de famille qui habite près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Je vérifie que les céréales ne soient pas le premier ingrédient, qu'elles soient riches en protéines et ne contiennent pas de cendres. Pour Boston, je commande des croquettes sur-mesure sur le site tails.com pour 32 euros par mois. Pour Pandora, il y a plus de choix : je lui prends des Purina One en grande surface qui me reviennent à 10-12 euros par mois. »

Le chat, qui n'est pas très joueur, s'est quand même vu doté de quelques souris, plusieurs balles, des griffoirs et un arbre à chat. Il a un panier mais dort souvent dans le placard, tandis que Boston s'est attribué le fauteuil à côté de sa maîtresse.

Un abonnement à une box cadeau pour Boston

« Pour le chien, ça commence à déborder, plaisante Olivia : des petites peluches, un tapis de flair dans lequel je cache des friandises pour l'occuper, des balles… J'ai un budget conséquent pour les friandises qui aident à l'éducation positive. Nous avons eu un gros investissement de départ entre la longe, la laisse, le harnais, le collier, les leds pour éclairer le chemin pendant les promenades… » Soit plusieurs centaines d'euros dépensés en animalerie ou sur Internet.

Pour Noël, Boston et Pandora ont chacun eu le droit à un menu spécial et à une box cadeau achetée sur Croquetteland.com. « Le chien a adoré mais le chat s'en fiche », constate la rédactrice web de 47 ans, qui a donc pris un abonnement à des Woufbox mensuelles pour Boston. Prix : 10 euros la première, 20 euros les suivantes. « C'est sans engagement, je verrai si ça vaut le coup », explique Olivia. Au global, elle estime que le budget qu'elle consacre à ses deux animaux « approche les 1000 euros par an ». « Mais ça vaut le coup, c'est tellement d'amour… » conclut-elle.