Confinement : les péages de nouveau gratuits pour les soignants

Les concessionnaires des principaux axes autoroutiers français vont rembourser les péages payés par les soignants pour se rendre de leur domicile à leur lieu de travail.

 Pour se faire rembourser, il faut justifier de sa pratique de soignant et de tous ses paiements.
Pour se faire rembourser, il faut justifier de sa pratique de soignant et de tous ses paiements. LP/Laurent Mauron

Emprunter les autoroutes est de nouveau gratuit pour les soignants sur les réseaux Vinci, APRR, Area, ATMB et Sanef. Les concessionnaires, qui ont fait cette annonce ce lundi, ont communiqué un peu plus largement cette fois-ci qu'au printemps sur leur mesure de remboursement.

« Face à cette nouvelle vague de crise sanitaire dans le pays, le groupe Sanef rembourse le péage sur l'ensemble des autoroutes Sanef et SAPN (dans le Nord et l'Est de la France)», a indiqué le groupe dans un communiqué, afin de « soutenir les personnels soignants et faciliter leurs déplacements ».

Sont concernés les « médecins, chirurgiens, infirmiers, brancardiers et tous les personnels soignants » qui peuvent se faire rembourser les péages de leurs trajets entre le domicile et le lieu de travail, de façon rétroactive au 17 octobre, date de la restauration de l'état d'urgence sanitaire. À condition d'avoir conservé les justificatifs, indispensables pour se voir restituer les sommes déboursées.

De même Vinci, dont le réseau couvre le centre et le sud de la France, a décidé de « soutenir la mobilisation des personnels soignants en leur remboursant le péage (entre leur domicile et leur lieu d'exercice)». Le groupe avait déjà remboursé les trajets des soignants entre les 17 mars et 10 juillet. Le réseau APRR, qui gère les autoroutes du centre-est de la France, a indiqué avoir remboursé 300 000 trajets lors de la première vague.