PME : les clés pour réussir un déménagement en région

Signe des temps, les PME aussi fuient Paris pour s’installer dans les métropoles et les villes moyennes. Et l’on fait tout pour leur faciliter la vie…

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Des agences facilitent le déménagement des entreprises et de leurs salariés en régions.
Des agences facilitent le déménagement des entreprises et de leurs salariés en régions. IStock/jhorrocks

« Revoir Paris », comme le chantait Charles Trenet… Cette fois, le refrain ressemble plutôt à « Quitter Paris », pour les PME! Chaque année, elles sont 4000 à fuir l'Ile-de-France pour s'installer en région. Parmi les pionnières, Harmonia Mundi (production de disques) partie dans les Bouches-du-Rhône, la start-up Rosemood (cartes de vœux et faire-part sur Internet) en Loire-Atlantique ou le groupe Léa nature (produits bio et naturels) en Charente-Maritime.

Kelly Simon, cofondatrice de « Paris, je te quitte », une plate-forme de services qui fédère tous ceux qui veulent changer d'air, est catégorique : « Le trafic sur notre site ne cesse d'augmenter! »

La crise sanitaire qui frappe depuis un an pourrait accélérer le phénomène. Mais le dernier baromètre 2020 du réseau national de conseil en immobilier d'entreprise Arthur Loyd rappelle que l'attractivité et le dynamisme des métropoles françaises n'ont pas attendu le Covid.

Qualité de vie, pouvoir d'achat et transports

Le Top 6 des grandes villes françaises de plus d'un million d'habitants ? Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Aix-Marseille et Nice. On y trouve la qualité de vie, un meilleur pouvoir d'achat avec le même salaire, des transports pratiques et moins longs, le coût du logement limité pour les salariés comme pour les PME elles-mêmes.

« Lyon est la deuxième ville la plus dynamique en matière d'immobilier d'entreprise », affirme Virginie Brunot d'Anterroches, fondatrice d'Elipso immobilier.

C'est aussi la grande revanche de la France des territoires. De nombreuses villes moyennes comme Dijon, Valence ou Nancy rivalisent d'ingéniosité pour attirer les sociétés. Les régions aussi, avec leurs « agences d'attractivité » ( Arsène dans l'Eure, Latitude Manche, une conciergerie en Corrèze…)

Mais déménager a un coût. « La prise en charge financière par Action Logement (ex-1 % logement) a tout changé, avance Louis Bezert, ancien rugbyman, aujourd'hui reconverti dans l'accompagnement des relocations d'entreprises avec Skeno, implantée à Montpellier (Hérault). On a démocratisé la mobilité professionnelle pour favoriser la fluidité de l'emploi ».

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

La « nounou des entreprises » s'occupe notamment de nombreux acteurs de l'ingénierie (Viseo, AKKA, Altran), de la quasi-totalité des studios d'animation français, qui délocalisent en province leurs unités de production, et de certains établissements scientifiques (CEA, CIRAD, IFREMER).

Logement fourni clé en main

« On travaille beaucoup avec les DRH. Ils nous font confiance pour déstresser les employés qui migrent. Les chefs d'entreprise veulent des salariés heureux, y compris dans leur vie personnelle et familiale, poursuit Louis Bezert. On cherche et on fournit un logement clé en main, même l'électricité et le gaz sont branchés ! »

La prestation, prise en charge par Action Logement, ne coûte rien à l'entreprise ni au salarié. Et si l'on en veut plus, Skeno peut s'occuper aussi de l'inscription des enfants à l'école ou à la crèche, des clubs de sports des ados, de trouver le bon médecin traitant, etc. Le coût moyen pratiqué par la profession, dans ce cas ? De 1500 à 2500 euros par salarié, avec un forfait pour une PME de 20 salariés d'environ 20000 euros.

« Nous accompagnons chaque année 10000 familles, dont 7000 en mobilité domestique à l'intérieur du territoire national, renchérit Eric Morel, directeur commercial d'Executive relocations. Tous les publics sont désormais aidés, du haut cadre des entreprises du CAC 40 à l'employé. »

Lever les freins à la mobilité

Christine d'Aillières, présidente de la Fédération des acteurs de la relocation (FAR & MG) et fondatrice de Relocation Mobilité Ouest, insiste sur la nécessité du « facteur humain » pour convaincre les salariés de bouger. « C'est bien souvent un bouleversement, explique-t-elle. Nous sommes là pour lever les freins à la mobilité en apportant des solutions très concrètes, mais aussi pour faire découvrir les avantages insoupçonnés de certaines régions trop méconnues ».

La présidente de la FAR se souvient de familles « découvrant le Perche magnifique et s'achetant aussitôt une fermette à la campagne ! » « Avec la crise sanitaire, je fais visiter des maisons par visioconférence à distance, raconte-t-elle. C'est un gros travail d'enquête mais le résultat est là. Nos clients découvrent leur logement avec bonheur le jour du déménagement, comme cette jeune cadre de Miramas venue s'installer au Mans ».

Ils partent tous avec leur collègue

Certains déménagements professionnels cachent de drôles d'histoires. Bienvenue à Montpellier (Hérault), dans les locaux de l'Hôtel d'entreprises du Millenaire! Depuis trois mois, la vingtaine de graphistes du studio d'animation Fortiche Production profite du climat du sud de la France dans une ambiance californienne, loin de la grisaille parisienne.

Ils peuvent remercier Alexis : « Un jour, quand nous étions encore tous à Paris, celui-ci, plein de talent, nous a annoncé qu'il nous quittait pour partir à Montpellier, raconte Lionel Bechara, responsable RH de la société. On ne voulait pas le perdre… du coup, on est partis avec lui ! »

Comme dans beaucoup de sociétés en plein développement, la tendance est désormais au déménagement partiel. Fortiche a délocalisé sa production, tout en gardant son siège administratif dans la capitale. « Nous avons de grands projets, d'envergure internationale. Il nous fallait de la place, des nouveaux locaux et une ambiance de vie incomparable », explique le jeune DRH. La société a fait coup double en s'installant à Montpellier. « Il y a une grande école d'animation dans le coin, l'ESMA, cela nous permet d'embaucher des étudiants locaux », explique-t-il.

Certains élèves de l'établissement tentent leur chance dans la capitale… pour finalement se raviser. Les arguments en faveur de l'entreprise sont toujours les mêmes : cadre de vie, loyers moins chers, environnement plus serein, trajets domicile-travail beaucoup plus courts…

Pour réussir ce déménagement, Fortiche Production a fait appel à une société spécialisée dans l'accompagnement. « Cela nous a beaucoup aidés, tout s'est passé de façon fluide », conclut Lionel Bechara. Quant aux grands projets secrets, on n'en saura rien. Mais la société d'animation a déjà réalisé entre autres les clips du célèbre groupe anglo-saxon Gorillaz. Fortiche !

Les 8 étapes pour que ça se passe bien

1. Se poser la question : pourquoi déménager ?

2. Informer et expliquer aux salariés pour emporter leur adhésion.

3. Laisser du temps pour digérer la nouvelle et préparer le déménagement.

4. Trouver les nouveaux bureaux adaptés sur place et préparer l’atterrissage.

5. Etablir un cahier des charges et un planning minutieux.

6. Nommer un responsable coordinateur du déménagement.

7. Anticiper le changement d’adresse, la mise à jour des documents et l’information des clients.

8. Prendre contact avec tous les acteurs locaux (élus, chambre de commerce…).