Entrepreneurs, les régions ont des atouts pour vous convaincre

Depuis la fin du confinement, l’élan vers les territoires prend une nouvelle ampleur, notamment parmi ceux qui ont envie de créer leur boîte ou d’en reprendre une. Le moment est peut-être venu…

Entrepreneurs, les régions ont des atouts pour vous convaincre

S'attendait-il à autant d'enthousiasme ? En tout cas, le département a été débordé par les candidatures. Fin août, l'opération « Essayez la Nièvre » a permis à cent candidats – et à leurs familles – de venir découvrir le département pendant une semaine. Au programme : quelques visites guidées, mais surtout des rencontres avec des acteurs de l'économie locale autour des opportunités offertes par ce territoire. « Nous avons lancé un appel à projets après le confinement sur plusieurs sites Internet, explique Stéphane Bénédit, directeur de Nièvre Tourisme, à l'origine de cette initiative. Visiblement, la crise sanitaire a accentué les désirs de changement de vie chez un grand nombre de Franciliens ! » En moins de deux mois, 460 candidatures ont afflué. « Pour cette première invitation, nous avons privilégié les profils de cadres ou d'entrepreneurs avec un vrai projet professionnel qui pouvait aussi intéresser la région. »

Des bureaux attractifs

Nul doute que l'élan est là. Selon une étude réalisée après le déconfinement par le site Paris, je te quitte, 42 % des Franciliens seraient prêts à laisser la capitale derrière eux… dès que possible. Et si c'était le moment ? PARTIR Depuis la fin du confinement, l'élan vers les territoires prend une nouvelle ampleur, notamment parmi ceux qui ont envie de créer leur boîte ou d'en reprendre une. Le moment est peut-être venu… Entrepreneurs, les régions ont des atouts pour vous convaincre «Pour un entrepreneur sur le départ, il y a des opportunités », confirme Antoine Amant, directeur du développement chez Bureaux locaux. com. Ce site spécialisé dans l'immobilier d'entreprise a ainsi voulu mesurer dès cet été l'impact du Covid sur les loyers de bureaux dans les grandes métropoles françaises. Si Paris et Lille affichent des prix toujours stables, d'autres loyers sont à la baisse : de 8% à Marseille, 6 % à Lyon et Bordeaux ou 3 % à Nantes. « Or, il y a clairement des candidats en veille et en recherche, poursuit l'expert. Alors que nous nous attendions à un recul du trafic sur notre site cet été, il a augmenté de 20 % en août par rapport à l'année dernière ! » Parmi les principales recherches figuraient notamment des ventes d'entrepôts, signe de potentielles implantations à venir en région…

Un plan qui tombe bien

A écouter ceux qui ont franchi le Rubicon – entendez ici le périphérique parisien–, il serait dommage d'hésiter. « Je n'ai jamais regretté cette décision », témoigne Caroline Guezet, fondatrice de la brocante en ligne Une Place pour chaque chose, qui a installé sa société à Nantes. « Pour mon mari, qui était déjà en télétravail pour une entreprise à Bordeaux, cela n'a pas changé grand-chose. Et de mon côté, je n'ai pas été déçue car il y a une belle énergie autour de l'esprit d'entreprise à Nantes. » Sans compter que les candidats au départ pourront sans doute s'appuyer aussi sur la dynamique du plan de relance – 100 milliards d'euros pour redresser l'économie française et créer de nouveaux emplois – dévoilé le 3 septembre dernier et largement fléché vers les régions. «C'est aussi à cette France des territoires, à cette France de la proximité que nous devons impérativement faire confiance, car c'est elle qui détient en large part les leviers du sursaut collectif », insistait le Premier ministre, Jean Castex, lors de sa présentation. « Ce dispositif va naturellement nous aider, observe Stéphane Bénédit, dans la Nièvre. Le fait de pouvoir s'appuyer sur des aides aux entreprises va aussi nous soutenir pour en attirer d'autres et faciliter leur installation. »

A la fin de leur semaine d'immersion sur les bords de l'étang de Baye, près de Nevers, cinq familles étaient déjà prêtes à plonger. « C'est une opération gagnant-gagnant pour tout le monde. Il y a de la place et des besoins. L'idée, à la fin, est que tout le monde y trouve son compte… »

CONSULTEZ AUSSI

> Entrepreneurs, les régions ont des atouts pour vous convaincre

> Quitter Paris pour la province : 5 règles d'or avant de se décider

> S'installer en région : «Beaucoup de possibilités de reprises d'activités »

> Mobilité post confinement : la revanche des villes moyennes

> Mobilité post confinement : les atouts de la Métropole Nice Côte d'Azur