«Urgences», «Supernatural», «This Is Us»… 5 séries qu’on a tant aimées

Chaque dimanche, l’un de nos journalistes ouvre le jardin secret de ses séries préférées, récentes ou très anciennes.

 «Urgences », « A la Maison-Blanche », «Supernatural», «This Is Us», «Normal People» : les 5 séries préférées de Stéphanie Guerrin, journaliste au service Culture du Parisien.
«Urgences », « A la Maison-Blanche », «Supernatural», «This Is Us», «Normal People» : les 5 séries préférées de Stéphanie Guerrin, journaliste au service Culture du Parisien. DR/Prod; Warner; WarnerBros Entertainement INC; Ron Batzdorff/NBC; DR

La première : «Urgences»

C'est LA série qui m'a fait tomber dans la marmite quand j'étais petite. En 1996 « Urgences » arrive sur France 2. J'ai 12 ans et je n'ai le droit de regarder qu'un seul épisode – sous un plaid en famille – avant d'aller me coucher. La suite est enregistrée sur VHS pour la regarder plus tard. Mon replay à moi. Je n'ai jamais lâché les aventures du Dr Carter. « Il ressemble tellement à ton frère », me lançait ma mère. Aucune série médicale n'est parvenue à la surpasser depuis.

« Urgences », quinze saisons (1994-2009), en coffret DVD

L'éternelle : «A la Maison-Blanche»

En parcourant les couloirs de la fiction créée par Aaron Sorkin, on touche du doigt les dessous de la politique américaine. Aussi innovante sur le fond que sur la forme avec ses plans séquences au rythme effréné, « The West Wing », en VO, est une fresque politique dont certains volets sont des chefs-d'œuvre. Aujourd'hui encore, on se prend à rêver que Jed Bartlet soit le vrai président des Etats-Unis. Presque réel grâce aux retrouvailles récentes de l'équipe pour la reconstitution sur scène d'un épisode filmé et disponible aux Etats-Unis sur HBO Max.

« A la Maison-Blanche », sept saisons (1999-2006) sur MyCanal à partir du 26 octobre

Le plaisir coupable : «Supernatural»

Merci à Laure, stagiaire de notre journal en 2009, qui m'a suggéré de regarder cette série autour de deux frères combattant des démons. Après avoir rattrapé les quatre premières saisons, j'ai suivi religieusement la suite, semaine après semaine, au rythme de sa diffusion américaine. Jusqu'à aujourd'hui, alors que « Supernatural » va bientôt s'achever après quinze saisons. Je n'arrive pas à regarder les derniers volets. Pas envie de dire adieu à ces deux beaux gosses prêts à tous les sacrifices et capables du plus bel humour

« Supernatural », quinze saisons (2005 -2020), 1 à 14 sur Amazon Prime Video, la 15e sur Série Club.

L'addiction : «This Is Us»

J'ai un cœur d'artichaut, je pleure souvent devant mon écran. Avec « This Is Us » c'est le pompon, tous les mercredis matin avant d'aller au bureau — je ne peux pas attendre le soir, dès qu'un épisode est disponible — c'est crise de larmes assurée. Et de rires aussi, car cette saga familiale est un bouquet d'émotions aussi justes que subtiles. Les Pearson, c'est ma deuxième famille, je les aime, je leur en veux quand ils commettent des erreurs, je les admire, je les envie et j'ai parfois mal pour eux. Chaque été, ils me manquent cruellement avant la saison suivante.

« This Is Us », quatre saisons (depuis 2015) sur Amazon Prime Video, la 5e à partir du 28 octobre sur MyCanal.

La nouveauté : «Normal People»

La claque du confinement, le grand frisson de l'été. Cette fiction irlandaise que personne n'avait vu venir m'a enveloppé le cœur comme rarement. L'histoire d'amour complexe et passionnelle entre Marianne et Connell, deux jeunes irlandais que tout oppose — oui, oui, ça paraît totalement banal — est tellement bien jouée, et filmée avec une telle honnêteté. Dès que je revois des images, j'en ai la chair de poule. Une chaleur humaine qui nous fait tellement défaut en ce moment.

« Normal People », douze épisodes (2020) sur StarzPlay.