Un Breton lance le premier jeu de société autour de la Ligue 1

Il y a trente ans, Sébastien Quinquis imaginait un jeu de plateau autour de la Ligue 1. Un jeu qui vient de voir le jour aux couleurs de la Ligue 1 Uber Eats et qui connaît déjà un certain succès.

 Sébastien Quinquis a repris avec un ami commercial le jeu qu’il avait inventé enfant. Après un travail de simplification et de nombreuses démarches, la Ligue en or est désormais sur le marché.
Sébastien Quinquis a repris avec un ami commercial le jeu qu’il avait inventé enfant. Après un travail de simplification et de nombreuses démarches, la Ligue en or est désormais sur le marché. LP/Nora Moreau

Comme il le dit lui-même : « Je viens de réaliser un rêve de gosse ! » Il y a tout juste trente ans, Sébastien Quinquis, alors âgé de 11 ans, imaginait dans sa chambre, à Dinan (Côtes-d'Armor), un jeu de plateau autour de sa passion : le football. Et tout particulièrement de la Ligue 1. Trente ans plus tard, et après un nouveau travail sur le principe de base, son « rêve de gosse » est enfin devenu réalité : le jeu Ligue en or est désormais en vente un peu partout en France.

« Le projet s'est vraiment réveillé lors du réveillon du 31 décembre 2017, raconte le Breton. J'étais avec Julien, un de mes vieux amis, qui travaille aujourd'hui comme commercial. Il n'avait pas oublié ce que j'avais confectionné chez ma mère, à l'époque, et m'a proposé qu'on déterre l'objet en question. »

Coup de chance, le plateau en papier est retrouvé in extremis dans la maison familiale, le jour suivant, alors qu'il s'apprêtait à passer à la poubelle. « On s'est fait une petite partie avec Julien, poursuit Sébastien. Il a trouvé ça assez dingue, avec le recul, et on s'est dit qu'on devrait en faire quelque chose, vu qu'on adore les jeux de société et le foot, et qu'il n'existait pas encore, à notre connaissance, de jeu de plateau français alliant les deux. » Le système de jeu étant tout de même beaucoup trop long (« trois heures ! »), il y avait forcément des choses à revoir. Ce jeu de réussite, qui a désormais fait ses preuves, se pratique de deux à six joueurs, âgés de 6 ans et plus, pour des parties d'environ 45 minutes.

Repéré au Festival de Cannes

Le principe est simple : le plateau reprend la carte de France et les clubs de la Ligue 1 Uber Eats que les joueurs doivent acheter à tour de rôle et se répartir. S'ensuivent des matchs à coups de dés, agrémentés des cases arbitres ou encore des jetons pénalty qui vont influer sur le résultat… ce qui permet de renverser la situation à tout moment et qui offre donc une autre façon de vivre le championnat.

« On a démarché des ludothèques bretonnes, des magasins de jeux et surtout le réseau JouéClub, explique Sébastien. On nous a dit qu'il allait falloir les vrais logos des clubs. On a donc contacté la Ligue de foot pro (LFP), on a enchaîné les discussions et les appels, et au bout d'un an et demi de tractations, on a pu développer notre plateau et nos cartes. » JouéClub a suivi, et propose, pour le moment, le jeu à la vente dans ses magasins à Paris, Lille et Lyon, ainsi que dans les Côtes-d'Armor et en Ille-et-Vilaine. D'autres ont suivi en Bretagne, comme celui de Kergaradec — le deuxième plus grand de France, à Brest (Finistère) —, mais aussi des magasins spécialisés.

Le jeu vient officiellement de sortir (plus de 1200 ventes déjà), mais la consécration, pour Sébastien et Julien, a été le Festival international des jeux de Cannes, qui s'est déroulé en février. « On a vraiment pu le faire tester à beaucoup de joueurs d'âges très différents, et ça a cartonné ! Au début, les éditeurs de jeux qui passaient semblaient un peu circonspects, mais quand ils ont vu le succès des parties et la façon de jouer, ils s'y sont intéressés », glisse Sébastien, qui espère qu'avec ce nouveau confinement les familles auront envie de tester le jeu à la maison.

Prix : 34,90 euros en magasins (+ 2,50 euros de frais de port si commande sur le site ligue-en-or.com).