Programme TV du samedi 30 janvier : notre sélection

Chasse aux trésors et triangles amoureux dans la série «Jamestown : les conquérantes», plongée dans l’histoire incroyable de la construction de l’opéra Garnier, immersion au Costa Rica dans «Echappées Belles»… Voici nos idées pour votre soirée télé.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Alice, Verity et Jocelyn, héroïnes de «Jamestown : les conquérantes», arrivent en Virginie en 1619 pour être les épouses de colons qui les ont achetées telles des marchandises.
Alice, Verity et Jocelyn, héroïnes de «Jamestown : les conquérantes», arrivent en Virginie en 1619 pour être les épouses de colons qui les ont achetées telles des marchandises. Prod

SERIE. Des femmes à la conquête du nouveau monde

A 21h05, sur Chérie 25. La saga historique du samedi soir sur Chérie 25 traverse l'Atlantique. Les héroïnes de « Jamestown : les conquérantes » sont envoyées depuis l'Angleterre à Jamestown, dans l'Etat américain de Virginie, pour devenir les épouses de colons. L'action se déroule en 1619 et celles qui débarquent dans ce nouveau monde sont considérées comme de pures marchandises pour lesquelles leurs futurs maris ont déboursé une belle somme. Après un périple périlleux en mer, Alice, Verity et Jocelyn mettent pieds à terre, des espoirs plein la tête. La première, issue d'une famille de fermiers, tombe sous le charme de l'homme qui l'attend, avant de déchanter en apprenant qu'il n'est que le frère de son futur mari, une véritable brute. Déception également pour Verity, voleuse libérée de prison et promise au patron de la taverne locale, ivrogne invétéré. Jocelyn, elle, vient d'une classe supérieure et connaît déjà son prétendant, rencontré dans la haute société britannique. Intrigante à souhait, la jolie blonde sait user de ses charmes pour manipuler les hommes afin d'assouvir sa soif de richesse et de pouvoir.

« Jamestown : les conquérantes » met en valeur la fougue de ses personnages féminins sans avoir peur de tomber dans l'excès. Loin de revendiquer une rigueur historique, la fiction privilégie le divertissement en développant des intrigues autour de complots, de chasse aux trésors et de triangles amoureux passionnés. Les clichés sont parfois trop grands pour qu'on les ignore mais le côté romanesque prend le dessus. Cette saga au long cours dépaysante permet de s'évader dans des contrées aussi sauvages qu'excitantes.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3,5/5

«Jamestown : les conquérantes», série britannique de Bill Gallagher avec Sophie Rundle, Niamh Walsh, Naomi Battrick… Saison 1 (2017), épisodes 1 et 2/8 (68 et 46 minutes).

DOCUMENTAIRE. Et l'opéra Garnier est né

L’inauguration l’opéra Garnier a eu lieu en 1875. OnP-Christian Leiber
L’inauguration l’opéra Garnier a eu lieu en 1875. OnP-Christian Leiber  

A 20h50 sur Arte. Silhouette majestueuse découpée dans la nuit parisienne, l'opéra Garnier, d'où s'élèvent les plus beaux airs lyriques depuis son inauguration en 1875, nourrit tous les fantasmes. Lac souterrain, fantôme encombrant, disparitions mystérieuses, ce temple de la musique et de la danse évoque aussi des marbres multicolores, jeux d'ombres et de lumières, escaliers somptueux… Grâce à un savant mélange d'images d'archives, de reconstitutions soignées et d'interventions de spécialistes, le documentaire nous transporte à la fin du XIXe siècle, à la rencontre du visionnaire Charles Garnier face à l'œuvre de sa vie. On plonge avec bonheur dans ce chantier pharaonique qui va durer 15 ans, rythmé par les escarmouches entre l'architecte et le baron Haussmann, le naufrage du Second empire et l'avènement de la IIIe République.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«Un opéra pour un empire», documentaire français de Patrick Cabouat. (2020). (1h29).

MAGAZINE. Bel et bof

A 9h55 sur France 2. Poussif, déjà-vu, trop de bla-bla… Voilà les premiers mots qui nous viennent à l'esprit en découvrant les trente premières minutes de ce nouveau magazine coanimé par Agathe Lecaron (« Les maternelles ») et Ali Rebeihi (France Inter). Ok, on y parle bien-être, mais façon télé de papa où s'enchaînent les chroniques bien trop scolaires (dont celle d'Isabelle Morizet) autour de l'invité du jour, le psychothérapeute Christophe André. Il faut attendre l'intervention de Stan Gusman, entendu dans la bande d'Anne Roumanoff sur Europe 1, pour pimenter tout ça. Son idée : faire goûter à des enfants « les aliments les plus forts en bouche ». Un régal. Suivi d'un savoureux reportage dans le laboratoire du physicien-chimiste Raphaël Haumont, guidé par Marie Treille (l'épouse de Camille Combal, au passage). On garde aussi à la fin en musique orchestrée par André Manoukian. Si Agathe Lecaron apporte de l'humeur, le reste pourrait s'améliorer.

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 2,5/5

«Bel et bien», magazine bien-être français (2021) coanimé par Agathe Lecaron et Ali Rebeihi. (1h10).

DOCUMENTAIRE. Au pays des gens heureux

Sophie Jovillard nous fait découvrir le Costa Rica dans le magazine «Echappées Belles». Bo Travail !
Sophie Jovillard nous fait découvrir le Costa Rica dans le magazine «Echappées Belles». Bo Travail !  

A 20h50 sur France 5. Bienvenue au pays des Tico et Tica, le surnom des habitants du Costa Rica! Ce samedi soir, pour « Echappées Belles », la globe-trotteuse Sophie Jovillard vous emmène dans ce petit pays, un dixième de la France, niché entre Amérique du Nord et du Sud, régulièrement en tête du classement des « pays où il fait bon vivre ». A suivre la souriante journaliste, d'une exploitation de café à un refuge pour animaux sauvages, en passant par un centre de rodéo, à voir la nature luxuriante et les plages superbes, à écouter les Français expatriés dans cette « suisse d'Amérique », on comprend mieux pourquoi.

Entre images de cartes postales et sympathiques rencontres, ce numéro du magazine de découverte donne inévitablement envie d'aller visiter, au plus vite, ce pays des gens heureux.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3,5

«Echappées Belles : Costa Rica naturellement» un documentaire français de Fred Mianne (2020). (1h30)

MAGAZINE : Une championne de judo parmi les cancres

A 20h30 sur RMC Story. Dans ce nouvel épisode des « Cancres », c'est Clarisse Agbegnenou, championne du monde de judo, qui part à la rencontre d'élèves en difficulté avec le coach Joël Bouraïma. Perdus dans le choix de la voie qu'ils veulent emprunter, ces lycéens parlent de leurs expériences, de leurs découragements, posent des questions et semblent à l'écoute de conseils. Pour partager avec eux, la sportive livre son passé de cancre lors d'un échange authentique et bienveillant. Et elle rappelle au passage qu'il ne faut jamais baisser les bras mais se donner les moyens d'atteindre ses objectifs.

Une rencontre qui s'apparente à une séance de motivation pour aider à reprendre confiance en soi.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3/5

«Les Cancres», magazine français d'Edouard Jacques, présenté par Joël Bouraïma avec Clarisse Agbegnenou (2020). (35 minutes).