Programme TV du jeudi 11 février : notre sélection

Irrésistibles Hugh Grant et Andie MacDowell dans «Quatre Mariages et un enterrement», le retour de «Taxi» avec Franck Gastambide et Malik Bentalha, un captivant «Voyage sur les flots célestes»… voici notre sélection pour votre soirée télé.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 On vibre toujours devant la rencontre entre Andie MacDowell et Hugh Grant dans «Quatre mariages et un enterrement», rediffusé sur TF1 Séries Films.
On vibre toujours devant la rencontre entre Andie MacDowell et Hugh Grant dans «Quatre mariages et un enterrement», rediffusé sur TF1 Séries Films. Bridgemanimages/Leemage

ROMANCE. Quand Hugh rencontre Andy

A 21 heures sur TF1 Séries Films. C'était le troisième film le plus vu en 1994, après « le Roi lion » et « Un Indien dans la ville » : cette année-là, « Quatre mariages et un enterrement » attirait 5,8 millions de spectateurs dans les salles françaises et faisait de Hugh Grant et Andie MacDowell le couple le plus romantique du cinéma.

Près de trente ans plus tard, on vibre toujours devant la rencontre entre Charles, trentenaire célibataire et éternel témoin de mariage de ses copains (Hugh Grant), et Carrie, Américaine au sourire ravageur, qui collectionne les amants (Andie MacDowell). Sur l'air de « Love is all around », repris par les Ecossais de Wet Wet Wet, on finira forcément par verser sa petite larme. Peut-être même avant la scène d'enterrement et ce discours poignant dans l'église (« Il était mon Nord, mon Sud, mon Est, mon Ouest. Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste. Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson… »). Mais avant de nous faire pleurer, « Quatre Mariages et un enterrement » nous fera rire : depuis cette première séquence où Charles se réveille en retard et enchaîne les « Fuck fuck fuck… » jusqu'aux gaffes en cascade entre les petits fours et la pièce montée.

Autour des irrésistibles Hugh Grant et Andie MacDowell, on retrouvera avec plaisir Rowan Atkinson, alias Mr Bean, hilarant dans sa soutane de prêtre, ou encore l'élégantissime Kristin Scott Thomas… « Quatre mariages et un enterrement » fut un tel carton que, cinq ans plus tard, ses producteurs imagineront « Coup de foudre à Notting Hill » - ou la romance entre Hugh Grant et une autre Américaine au large sourire, Julia Roberts. Quatre mariages, un enterrement, une « suite »… et un nouveau succès, avec 4,5 millions d'entrées en France.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4,5/5

«Quatre Mariages et un enterrement», comédie romantique britanno-américaine de Mike Newell (1994). Avec Hugh Grant, Andie MacDowell, Kristin Scott Thomas, John Hannah. (1h57).

SCIENCES. Enquête sur le cosmos

Le documentaire «Voyage sur les flots célestes» est servi par de belles infographies. Camera Lucida
Le documentaire «Voyage sur les flots célestes» est servi par de belles infographies. Camera Lucida  

A 20h50 sur France 5. Savez-vous que la Voie lactée masque 20% de l'Univers et qu'elle fait partie du super-amas Laniakea où trône le Grand Attracteur? Inutile d'être un expert en astrophysique pour être captivé par « Voyage sur les flots célestes ». Servi par de belles infographies très didactiques, le documentaire marche dans les pas de l'astrophysicienne française Hélène Courtois, qui s'est fixé un vertigineux défi : cartographier les galaxies. Cette détective du cosmos a volé de télescope en télescope, à la rencontre d'astronomes pour dessiner la carte du ciel.

Nous voilà à Hawaï, au sommet du volcan Mauna Kea où officient des télescopes parmi les plus puissants du monde. Puis en Virginie-Occidentale, à l'observatoire de Green Bank et son miroir de 110 m de diamètre. En Afrique du Sud, où le MeerKAT compte 64 paraboles de 13,5 m de diamètre. Extraordinaire… En vingt ans Hélène Courtois a cartographié 18000 galaxies. Et ce n'est pas fini : le télescope australien Taipan va tripler la connaissance… Comme les navigateurs d'autrefois, les astrophysiciens d'aujourd'hui explorent un nouveau monde. Fascinant.

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«Voyage sur les flots célestes», documentaire français (2018) de François-Xavier Vives. (1h30).

COMÉDIE. Suivez ce taxi

A 21h15 sur TMC. « Aleeeerte généraaaaale !!! » Taxi fait son retour. Dans ce nouvel opus, Luc Besson a confié les clés de la célèbre saga à un nouveau duo. Exit Daniel et Emilien (alias Samy Naceri et Frédéric Diefenthal). Onze ans après « Taxi 4 », voici Sylvain Marot et Eddy Maklouf joués par Franck Gastambide et Malik Bentalha.

Tout en restant fidèle à l'esprit - entre courses-poursuites, répliques farfelues du commissaire Gibert, clins d'œil aux précédents volets -, « Taxi 5 » prend un sacré coup de jeune. Aux côtés de seconds rôles géniaux dont Ramzy Bedia en restaurateur italien véreux, Anouar Toubali en flic nain converti au christianisme et radicalisé, Monsieur Poulpe en psychorigide libidineux…, Bentalha et Gastambide nous régalent. Ici les méchants sont italiens, le bolide pique des pointes de vitesse du Trocadéro à Paris à Marseille. Et le tandem enchaîne les séquences scato, trash ou potaches (comme le strip-tease décomplexé de Malik) à fond la caisse. Voilà qui devrait redonner le sourire.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«Taxi 5», comédie française de Franck Gastambide (2018), avec Franck Gastambide, Malik Bentalha, Bernard Farcy. (1h50).

THRILLER. Des magiciens survitaminés

Morgan Freeman, Jessica Lindsey et Mélanie Laurent dans «Insaisissables». Prod
Morgan Freeman, Jessica Lindsey et Mélanie Laurent dans «Insaisissables». Prod  

A 21h05 sur M6. Avec « Insaisissables », le Français Louis Leterrier avait réalisé le hold-up de l'été au box-office en 2013 : 350 millions de dollars de recettes dans le monde (environ 318 millions d'euros à l'époque)! Un joli tour de passe-passe pour ce thriller survitaminé qui met en scène les exploits d'une bande de braqueurs d'un genre spécial, puisqu'il s'agit de magiciens et d'illusionnistes utilisant leurs trucs pour dévaliser des banques. L'affaire se corse pour les Quatre Cavaliers, leur nom de scène, lorsque le FBI et Interpol mettent deux agents coriaces à leurs trousses, dont l'actrice française Mélanie Laurent, épaulés par un as de la magie, Morgan Freeman…

Avec un scénario à la « Ocean's Eleven », le metteur en scène du « Transporteur » captive pendant le premier tiers du film. Mais le trop-plein d'effets spéciaux numériques et l'invraisemblance des trucages finissent par ne plus faire illusion. Un peu comme un tour de prestidigitation trop alambiqué pour être crédible, même si une suite avait été réalisée en 2016 avec quasiment les mêmes.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 2,5/5

«Insaisissables», thriller américain de Louis Leterrier (2013), avec Jesse Eisenberg, Max Ruffalo, Woody Harrelson, Mélanie Laurent, Michael Caine, Morgan Freeman. (1h56).

TENDRESSE. Jugnot en mode plan-plan

A 21h05 sur France 3. Gérard Jugnot a toujours été chatouillé par le désir de passer derrière la caméra. Le revoici avec « C'est beau la vie quand on y pense », une comédie tendre qui raconte comment un ex-champion de rallye, Loïc Le Tallec — Jugnot lui-même —, Breton pur beurre, parvient enfin à savoir dans quelle poitrine bat le cœur transplanté de son fils disparu dans un accident de la route. Le greffé est un énergumène élevé par sa grand-mère qui brûle sa jeune vie en faisant les quatre cents coups. Illuminé par Gaïa Weiss, ce film file la quenouille des comédies romantiques plan-plan.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 2/5

«C'est beau la vie quand on y pense», comédie française de Gérard Jugnot (2017), avec Gérard Jugnot, François Deblock, Isabelle Mergault, Gaïa Weiss, Bernard Le Coq. (1h35).