Programme TV du dimanche 14 février : notre sélection

«L’Embarras du choix» pour Alexandra Lamy ou «Jour J» pour Reem Kherici, deux comédies romantiques en cette soirée de la Saint-Valentin, un thriller avec Lily Collins et Simon Pegg, un docu inédit et passionnant sur les secrétaires généraux de l’Elysée… voici notre sélection pour votre soirée télé.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Les vie est vraiment très dure avec Juliette, qui doit se décider entre le portefeuille bien garni de Paul l’Ecossais et les bons petits plats d’Etienne le cuistot.
Les vie est vraiment très dure avec Juliette, qui doit se décider entre le portefeuille bien garni de Paul l’Ecossais et les bons petits plats d’Etienne le cuistot.  Pathé

COMÉDIE ROMANTIQUE. Entre les deux, son cœur balance

A 21h05, sur France 2. Dans toutes les situations de la vie, y compris les plus anodines, Juliette (Alexandra Lamy) est bien embarrassée. Elle ne sait pas choisir. C'est dire si son dilemme est au sommet lorsque son chemin de célibataire croise celui de Paul, un Ecossais qui travaille dans la banque, et d'Etienne, meilleur ouvrier de France en gastronomie. Mieux, et surtout pire, tous deux la demandent en mariage… La tuile pour une personnalité comme la sienne. Comment faire ? Choisir l'un ou l'autre ? Ou aucun ?

Voilà une jolie comédie imaginée par Eric Lavaine à qui l'on doit l'excellent « Incognito », trois ans plus tard avec Franck Dubosc et le chanteur Bénabar. Cette fois, pour aguicher le public féminin, il met encore deux beaux mecs au générique : le populaire Arnaud Ducret et l'inconnu Jamie Bamber.

Mais au-delà de ces apparences, on aime ce scénario malicieux qui donne à Alexandra Lamy un premier rôle mérité et à ses demoiselles d'honneur, un charmant éventail de nuances à défendre. Il y a d'abord Sabrina Ouazani qui commençait alors à faire son chemin au fil des seconds rôles avant de triompher dans « Taxi 5 » en 2018. Mais aussi l'irrésistible Anne Marivin, découverte dans « Bienvenue chez les Ch'tis » en 2008 et qui joue ici l'une des deux meilleures amies de Juliette. Dany Boon avait de nouveau fait appel à elle pour lui donner la réplique dans son succès de 2017 « Raid dingue ». Lui avait su choisir. Contrairement à l'héroïne de la comédie de ce dimanche soir.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«L'Embarras du choix», comédie française d'Eric Lavaine (2017), avec Alexandra Lamy, Arnaud Ducret, Jamie Bamber… 1h40.

THRILLER. Héritage funeste

A 21h05, sur NRJ 12. Jeune procureure à New York en pleine ascension, Lauren Monroe apprend la mort soudaine de son père alors qu'elle est au milieu d'une conférence de presse. Dans son testament, celui-ci a légué ses millions de dollars à son fils William, en pleine campagne politique. Lauren, elle, reçoit en toute confidentialité une clé USB avec un message vidéo de son père lui confiant qu'un terrible secret, dont elle est désormais la gardienne, l'attend dans un bunker enfoui dans la propriété familiale. Là, elle découvre un homme enchaîné, qui assure être séquestré ici depuis trente ans.

Le point de départ de « Bloodline : le prix du sang » est assez invraisemblable, voire totalement grotesque. Mais la suite se tient à peu près, en plongeant l'héroïne dans un doute moral ingérable pour cette femme attachée aux valeurs de la justice. Lily Collins, son interprète, s'en sort bien dans ce rôle dramatique, très loin de celui qu'elle tient dans la bluette de Netflix « Emily In Paris ». Face à elle, Simon Pegg, qui prête ses traits à l'homme emprisonné, est excellent.

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3/5

« Bloodline : le prix du sang », thriller américain de Vaughn Stein (2020), avec Lily Collins, Simon Pegg, Connie Nielsen, Chace Crawford… 1h51.

COMÉDIE. Mariage à trois

«Jour J» : pour Juliette, Mathias, Ben et Clarisse, tout commence lors d’une soirée déguisée un peu trop arrosée. Gaumont
«Jour J» : pour Juliette, Mathias, Ben et Clarisse, tout commence lors d’une soirée déguisée un peu trop arrosée. Gaumont  

A 22h40, sur France 2. Il n'y a pas que les Anglo-Saxons qui savent faire de bonnes comédies romantiques. « Jour J » commence lors d'une soirée déguisée très arrosée, à l'issue de laquelle Juliette, jouée par Reem Kherici, finit dans les bras de Mathias, incarné par Nicolas Duvauchelle. À la suite d'un malentendu, ces deux-là se retrouvent peu après : Juliette, qui est organisatrice de mariages, doit orchestrer les noces de… Mathias. Sans le vouloir, ce dernier se retrouve au milieu de sa future femme et de sa maîtresse d'un soir.

Très enlevé, « Jour J » enchaîne les situations improbables avec un humour piquant, parfois même trash. Autour d'un trio amoureux attachant gravitent des seconds rôles très savoureux : Sylvie Testud en associée un peu aigrie, François-Xavier Demaison en bon copain geek ou Chantal Lauby en mère totalement à l'ouest. Original, pétillant et vraiment émouvant.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«Jour J», comédie de Reem Kherici (2017), avec Reem Kherici, Nicolas Duvauchelle, Julia Piaton, François-Xavier Demaison, Sylvie Testud, Chantal Lauby… 1h35.

DOCUMENTAIRE. Très cher secrétaire

A 22h40 sur France 5. Secrétaire général du président ? Tant de mystère entoure la fonction, qui n'abrite pas uniquement l'homme qui lit sur le perron de l'Elysée la liste des nommés au gouvernement. Qui est vraiment cet inconnu de la République qui voit tout, entend tout et reste souvent le collaborateur le plus proche du chef de l'Etat ? Un Premier ministre bis ? Un vice-président non élu ? Pour la première fois, sept secrétaires généraux de l'Elysée racontent quarante ans de vie politique française et nous offrent une plongée incroyable dans ses coulisses.

On apprend ainsi dans ce documentaire comment Jean-Pierre Jouyet, secrétaire de général de François Hollande, a mis en orbite Emmanuel Macron en conseillant au président de lui confier Bercy, on découvre la façon dont Claude Guéant a géré les amours compliquées de Nicolas Sarkozy.

Ce film, passionnant et parfois aussi émouvant, se dévore comme un roman historique. A la fin, on sait tout sur la fonction de « SG », le plus haut fonctionnaire élyséen. Le seul qui évolue dans la sphère intime et politique du chef d'Etat… en toute discrétion.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4,5

« L'Homme du Président », documentaire français (2020) de Vincent Martigny et Joseph Beauregard (1 heure).

COMÉDIE. Allô maman, t'es bobo

Isabelle Nanty et Pierre-François Martin-Laval jouent Clara et Harold, des parents très très impliqués… UGC DISTRIBUTION
Isabelle Nanty et Pierre-François Martin-Laval jouent Clara et Harold, des parents très très impliqués… UGC DISTRIBUTION  

A 21h05 sur TF1. Clara, médecin, et Harold, publicitaire, ont deux enfants : Vincent, accablé de chagrin depuis que sa petite amie, Elina, l'a quitté, et Eloïse, moins encline à montrer ses sentiments. Focalisés sur leur progéniture, ses parents étouffent Vincent de leurs tentatives de consolation en cherchant à lui faire détester Elina. Il y a de bons moments dans cette comédie, dont une délirante séquence de bataille de nourriture. Mine de rien, ce film qui change d'axe au milieu parle assez bien de la famille cliché bobo. Et Isabelle Nanty rappelle qu'elle a un irrésistible potentiel comique.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3/5

«Mon poussin», comédie française de Frédéric Forestier (2017), avec Isabelle Nanty, Thomas Solivérès… 1h35.