Pluto TV, une nouvelle plate-forme de streaming 100% gratuite

En proposant 40 chaînes de programmes uniquement financées par la publicité, Pluto TV s’installe en France, 25e pays à accéder à l’offre.

 Pluto TV annonce un catalogue contenant plus de 1000 titres pour son lancement, répartis sur 40 chaînes.
Pluto TV annonce un catalogue contenant plus de 1000 titres pour son lancement, répartis sur 40 chaînes. Pluto TV

Des chaînes linéaires et gratuites, voilà le principe de Pluto TV qui se lance ce lundi en France. A contre-courant des plates-formes de streaming comme Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+ qui misent sur des abonnements payants pour avoir accès à des programmes à la demande sans publicité, cette nouvelle offre a pourtant déjà fait ses preuves. Pluto TV, lancée par le groupe international ViacomCBS, existe depuis 2014 aux Etats-Unis et compte actuellement plus de 36 millions d'utilisateurs dans 24 pays.

Même pas nécessaire de s'inscrire. Disponible sur tous les écrans et télévisions connectées (mais pas encore sur les box des opérateurs) grâce à un site web et à une application, Pluto TV ne nécessite aucune inscription. Dès l'ouverture, le programme en cour sur la première chaîne se lance. Il faut ensuite naviguer dans la grille juste en dessous de l'écran de lecture pour avoir un aperçu des émissions, épisodes ou films diffusés sur les différents canaux.

Le retour du zapping. Cette programmation en linéaire, à l'instar des chaînes de télévision classique, permet à l'utilisateur de zapper ou de se laisser porter sans passer des heures à faire un choix. Pour autant, des fonctions facilitent l'expérience : un programme en cours peut être repris depuis le début ou même ajouté à une liste de favoris pour être regardé plus tard. Les amateurs de vidéo à la demande en ont aussi pour leur compte puisque les programmes sont également accessibles dans un onglet « à la demande » sans tenir compte du déroulé linéaire des chaînes.

Des chaînes thématiques. Pluto TV annonce un catalogue contenant plus de 1000 titres pour son lancement, répartis sur 40 chaînes. L'objectif est d'atteindre 60 chaînes d'ici à l'été et 100 chaînes avant la fin de l'année. A quoi ressemblent-elles ? Il existe d'abord des canaux consacrés au cinéma (Ciné, Action ou Ciné rétro), d'autres aux séries dont certaines dédiées à un seul titre (une chaîne « Plus Belle La Vie », une chaîne « Femmes de Loi »…), certaines à l'animation (dont Animé All Day avec « Fairy Tail » ou « Naruto Shippuden »), des chaînes jeunesses (Kids Séries, Kids Animation, « Bob L'Eponge », « Dora l'exploratrice ») ou encore de nombreux canaux thématiques comme Crime, Cuisine, Nature, Gaming TV ou Extrême pour tout ce qui concerne les sports d'adrénaline. Les amateurs des émissions culte de MTV (qui appartient au groupe ViacomCBS) retrouveront également des numéros de « Jackass » ou « Pimp My Ride » sur la chaîne MTV Classics.

Peu de nouveautés. Il faut noter que la quasi-totalité des programmes sera uniquement disponible en version française pour le moment. A regarder la première liste disponible, Pluto TV fleure bon la nostalgie. Très peu de films français au programme mais plutôt des longs-métrages américains comme « Papillon » (de 1973 avec Steve McQueen), du drame avec « House Of Cards » (de 1993 avec Tommy Lee Jones), de la romance avec « Sex Therapy » (de 2012 avec Gwyneth Paltrow et Mark Ruffalo) ou encore de l'action avec « Asteroid : Final Impact » (film de 2015). Pas de titres fracassant ni très récents, mais c'est totalement gratuit, sur le même mode que la plate-forme Mango, lancée par l'application Molotov il y a quelques mois, qui propose uniquement des films à la demande.

Côté séries, le catalogue met en avant les titres français d'il y a deux ou trois décennies : des « Cordier, juge et flic » à « Sœur Thérèse.com » en passant par « Louis la Brocante » ou « Femmes de Loi ». Les aficionados de feuilletons se dirigeront quant à eux vers la chaîne « Plus Belle la vie » ou celle consacrées aux télénovelas. Teen Series, de son côté, pourra attirer l'œil des ados en proposant entre autres des épisodes d'« Awkward », une excellente fiction adolescente méconnue chez nous (l'intégralité des cinq saisons est disponible à la demande et rien que pour ça, Pluto TV vaut le coup).

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

On regrette l'absence d'une barre de recherche, ce qui oblige l'utilisateur à accéder aux différents programmes par les grilles ou les listes thématiques, sans pouvoir cibler un titre particulier rapidement. Une fonction qui manquera d'autant plus quand le catalogue sera davantage fourni.

Pas plus de huit minutes de pub par heure. Tout cela est donc financé par des pages de publicités jamais placées en ouverture de programme, qui dureront au maximum deux minutes (en incluant des autopromotions pour les chaînes Pluto TV), pour un total qui ne dépassera pas huit minutes par heure. Alors si le catalogue est assez restreint pour le moment, reste que Pluto TV donne accès à des contenus sans débourser un centime. Le modèle américain, qui propose des titres plus alléchants, donne de l'espoir pour la suite.