Patricia MacDonald adaptée sur France 2 : «C’est en France que je vends le plus de livres»

Avec Mary Higgins Clark ou Patricia Cornwell, l’Américaine fait partie des reines du thriller familial. France 2 diffuse ce soir une excellente adaptation de son best-seller « La Fille dans les bois ». Rencontre.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 La romancière Patricia MacDonald devant sa maison du New Jersey.
La romancière Patricia MacDonald devant sa maison du New Jersey. LP/Olivier Corsan

Les Américains la boudent, les Français l'adorent. Patricia MacDonald, 71 ans, a vendu 6 millions de livres en France, 20 romans qui ont tous été des best-sellers. Un de ses plus récents « La Fille dans les bois » a été adapté pour France 2 qui le diffuse ce mercredi soir à 21h05. Sur son lit de mort, Céline confie à sa jeune sœur Jeanne qu'à cause d'elle Youssef est emprisonné à tort depuis 15 ans pour un meurtre qu'il n'a pas commis. Elle la supplie de trouver le vrai coupable. Un excellent téléfilm porté par une belle brochette d'acteurs dont Caroline Jurzczak et Antoine Duléry et applaudit par l'autrice américaine.

C'est la quatrième fois que la productrice Mathilde Muffang adapte un de vos romans. Vous formez une équipe qui gagne? PATRICIA MACDONALD. J'adore Mathilde, j'adore son travail. Son dernier film est encore meilleur que les précédents qui m'avaient déjà bluffée. Elle a un vrai talent pour retrouver l'ambiance et l'atmosphère de mes polars. Elle a posé son décor en Ardèche, une région belle et sauvage et cela colle parfaitement avec mon histoire qui est très sombre. J'aborde des thèmes difficiles comme le racisme. Dans mon roman, c'est un Noir qui se retrouve emprisonné par erreur et dans l'adaptation française, il est maghrébin. J'aime aussi beaucoup les acteurs que je trouve excellents. Et notamment Carolina Jurczak qui interprète Jeanne l'héroïne. J'aurais tellement aimé venir sur le tournage. Mais avec cette saleté de pandémie, impossible de quitter les Etats-Unis.

Vous êtes intervenue sur le scénario ? Sûrement pas. Je ne me suis mêlée de rien, j'ai laissé à Mathilde carte blanche. Vous savez, c'est très agréable pour un écrivain de voir ses romans adaptés à la télé.

Comment expliquez votre succès en France? Avec votre pays, c'est vraiment une belle histoire car aux Etats-Unis, je ne suis pas connue. Il y a presque 30 ans, Albin Michel a créé sa collection Spécial Suspens. Le premier auteur américain était Mary Higgins Clark et j'étais le deuxième! Je l'ai suivie dans le cœur des Français et depuis ils me sont très fidèles. C'est chez vous que je vends le plus de livres. Je crois que comme moi, vous aimez bien les polars psychologiques où le côté humain est important. Plus que l'enquête en elle-même, ce sont les personnages, les émotions ou encore les drames familiaux qui me portent dans l'écriture.

Quelle est l'histoire de « La Fille dans les bois »? J'ai toujours eu envie d'écrire un roman qui commence par un aveu sur un lit de mort. J'aime le côté dramatique de la confession. Je voulais aussi dénoncer les injustices envers les Noirs qui sont encore très nombreuses dans mon pays. Beaucoup n'ont pas droit un procès équitable, c'est scandaleux et inquiétant… J'ai commencé à l'écrire au moment où Donald Trump venait d'être élu. C'est un homme d'extrême droite, dangereux et raciste.

Vous êtes donc soulagée de voir Joe Biden à la Maison Blanche? Oh que oui. Vous n'imaginez même pas! Il fallait vraiment que Joe Biden soit élu. C'était une question de vie ou de mort car nous sortons de 4 années vraiment terribles avec Trump … Sur l'écologie, le Covid, les droits des femmes, c'est dramatique…

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

Quels sont vos projets ? Je n'arrive pas à écrire avec la pandémie ! Impossible de me concentrer. C'est la première fois que cela m'arrive depuis 40 ans… Je n'ai pas encore trouvé l'idée de mon prochain polar mais je garde le moral. Il faut que les Français soient patients.

Vous parlez très bien français Je l'ai appris pour mon lectorat français car j'adore venir dans votre pays. Pour ne pas trop perdre, je regarde beaucoup de séries françaises. Avec mon mari on a adoré « Lupin » et « Les Engagés » et « Dix pour cent ». On vient de commencer « Le Bureau des légendes » et je crois qu'on est devenus accros.